La révélation tashelka

Autres informations / 19.08.2007

La révélation tashelka

Troisième

du Prix de Diane Hermès (Gr1) puis du Prix de Psyché (Gr3), Diyakalanie

(Ashkalani) semblait partie pour la gloire dans le Prix de la Nonette (Gr3)

lorsque la grise Tashelka (Mujahid) lui est tombée dessus dans les deux cents

derniers mètres. La pensionnaire d'André Fabre a été élevée par l'Aga Khan,

mais cédée 17.000€ au courtier Guy-Roger Petit aux ventes Arqana de février

2007 à Saint-Cloud. Elle a changé de main deux fois avant d’être achetée, sur

les conseils d’André Fabre, par le Cheik Mohammed Al Maktoum, pour lequel elle

a gagné dimanche une deuxième fois. Nous reviendrons dans notre prochaine

édition sur cette belle histoire de ventes. Dans tous les cas, la facilité de

son succès lui permet d'espérer une candidature au Prix Vermeille (Gr1), le 16

septembre. 

LEGERETE.

Train

très sélectif imprimé par l'allemande Mystic Lips qui emmène dans son sillage

Diyakalanie et Légèreté, Tashleka venant un peu plus loin. Baissant de pied à

mi-ligne droite, l'animatrice voit fondre sur elle Tashleka, intraitable dans

les 200 derniers mètres, en dehors. Venue faire un instant illusion pour la

victoire à la distance, Diyakalanie doit finalement se contenter d'une nette

deuxième place, une longueur devant Beatrix Kiddo, qui n'a pas démérité et

Mystic Lips, sur ses fins.