Le bon ton

Autres informations / 20.08.2007

Le bon ton

Au

terme des quatre vacations des ventes d'août, plusieurs records font désormais

référence. Le chiffre d'affaires s'élève à 38.072.500€, soit 8% de mieux que le

chiffre de 2001. La moyenne atteint 98.031€, là aussi un nouveau sommet

vis-à-vis des 95.043€ de 2001. Le pourcentage de vendus s'établit à 78,6%, avec

16 poulains vendus en plus sur 2006. Si Deauville devait donner le « la » de la

tendance, il s'agirait d'un signe plus qu'encourageant ! Lundi, de toute

évidence, le niveau des enchères était inférieur à ceux des premiers jours,

mais la tendance générale était au diapason des progressions précédentes

puisque la moyenne a grimpé de 11,2% à 43.894€ tandis que le chiffre d'affaires

a approché 6,2 millions d'euros (+24,5%). Plus marquant encore, le pourcentage

de vendus a bondi de sept points à 79% lundi, ce qui signifie une bonne entente

entre acheteurs et vendeurs dans un marché en hausse. Président du Directoire

d'Arqana, Eric Hoyeau pouvait se féliciter de cette réussite : « Nous avions un

peu molli ce jour-là en 2006 , a-t-il rappelé, mais cette vacation a trouvé son

rythme cette année avec -cerise sur le gâteau - un top à 220.000€. » Beaucoup de

gens ont été battus encore aujourd'hui, notamment les Espagnols, qui

reviendront peut-être en octobre. L'activité des acheteurs français ou

assimilés - ceux dont les investissements seront réalisés ici - a été soutenue

sur tous les marchés, du vendredi au lundi. « On pouvait anticiper une

stagnation du marché au niveau européen, a poursuivi Eric Hoyeau. Il faudra

suivre la suite de la saison avant d'analyser ces résultats. Nous avons

peut-être davantage de marge que nos concurrents, mais nous avons peut-être

aussi affaire à un marché français atypique. Dans tous les cas, il faut

souhaiter que les éleveurs français réinvestissent ces revenus.»