Pierre messmer, un sauveur de chantilly

Autres informations / 29.08.2007

Pierre messmer, un sauveur de chantilly

L'ironie du sort a voulu que l'ancien Premier

Ministre, Pierre Messmer, décède mercredi 29 août, jour de la réunion de

réouverture de Chantilly, un site qu'il avait grandement contribué à

sauvegarder. En tant que Chancelier de l'Institut de France, c'est en effet à

lui que revenait la charge de perpétuer l'héritage du Duc d'Aumale. L'Aga Khan

s'est donc tourné vers lui lorsqu'il s'est agi de vérifier la conformité du

projet de rénovation qu'il portait avec la mission de l'Institut. Selon Libération,

cette rencontre a eu lieu le 30 juin 2004 lors d'un «dîner privé» auquel

assistaient également Eric Woerth, Alain Decaux, Gabriel de Broglie et Hubert

Monzat. Un témoin raconte : « Ce fut un moment solennel, le prince et le

chancelier s'engageaient tous deux au-delà de leur vie. »

 Toujours

en sa qualité de Chancelier de l’Institut de France, Pierre Messmer avait un

autre lien avec la famille des courses, puisqu’il administrait la Fondation

Simone et Cino del Duca, rue Alfred de Vigny, à Paris.