Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

De waregem à la touche

Autres informations / 24.09.2007

De waregem à la touche

Dimanche 23, Craon. Si les deux chevaux les

plus attendus du cross du Prix Télopée, Izmir du Cosquet (April Night) et

Juxtador (Le Pommier d'Or), sont tombés en début de parcours, ceux du Grand

Steeple de Craon (L) ont assuré le spectacle d'un bout à l'autre de la course.

Animateur de l'épreuve, Rexlor (Port Lyautey) a été relayé au second passage

devant les tribunes par son principal rival, Roi Karad (Roakarad) [photo],

gagnant sur le steeple à Waregem lors de sa précédente sortie, le 28 août. Ce

dernier a lancé la course en face et David Cottin, en selle sur Rexlor, a

laissé passer l'orage dans le tournant final lorsqu'après avoir suivi en file

indienne, Jaberdini (Chamberlin) et L'Artiste Français (Art Français) sont

passés à l'attaque. Toutefois, dans la dernière ligne droite, Rexlor s'était

bien ressaisi et semblait même prendre l'ascendant sur le partenaire de Jérôme

Guiheneuf. Relancé sur le plat, ce dernier finissait pourtant par reprendre

l'avantage pour gagner par une demilongueur.

« C'est un vrai roc, a dit David Cottin de son

adversaire. Rexlor n'a jamais été à l'aise parce que Roi Karad a toujours été à

proximité, ne l'a jamais laissé libre. Et puis, il est peutêtre un peu moins

bien qu'à l'occasion de ses précédentes victoires. »

Serge Foucher, l'entraîneur du gagnant, a pris

confiance au fur et à mesure des séances de travail : « Après Waregem, nous

atil expliqué, Roi Karad était resté vraiment très bien. Je pensais courir ce

Grand Steeple pour une place mais il a très bien pris le travail et je me suis

mis à y croire. Il a un gros avantage : quand il saute, il prendre deux

longueurs aux autres. »

On notera aussi la facile victoire de Risk

(Acatenango), de bout en bout sur les 2.400 mètres du Prix des Jeunes pour

l'entraînement de John Hammond. Il venait de réussir une bonne rentrée dans une

course à conditions remportée par Howard Le Canard sur la PSF de Deauville.