La force plus tranquille de piraya

Autres informations / 20.09.2007

La force plus tranquille de piraya

Mercredi 19, Auteuil. Il

avait fondu sur ses adversaires pour sa rentrée, le 4 septembre dernier. Cette

fois, Piraya (Lost World) a gagné de bout en bout le Prix Edmond Barrachin

(Gr3), succédant ainsi à ses compagnons de couleurs et d’écurie Cyrlight, Kiko

et Or Noir de Somoza. Le gris pensionnaire d’Arnaud Chaillé-Chaillé a « sauté

tout en décontraction », selon son jockey Jacques Ricou, et finalement fait la

différence sans sembler forcer. Mildon (Milford Track) a bien fini derrière pour

prendre la deuxième place à Peldero (Pelder), qui avait tenté d’accrocher le

lauréat. « Piraya s’était fait mal à un jarret lors de sa dernière sortie du

printemps, a expliqué Hervé Barjot, manager de l’écurie Mulryan. Il revient

maintenant au mieux de sa forme et le gagne très bien, aujourd’hui, sans trop

en faire. Il pourrait se montrer allant, comme son frère Balko (Pistolet Bleu),

mais il apprend maintenant à doser son effort. Jacques lui a donné une petite

tape pour finir, car il se reprenait de lui-même et il a aussitôt réaccéléré. (…)