Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Literato passe son test

Autres informations / 23.09.2007

Literato passe son test

Samedi 22, Longchamp.

Jean-Claude Rouget avait besoin de voir Literato (Kendor) passer un nouveau

test avant de valider l'engagement du gris de Hervé Morin dans les Champion

Stakes (Gr1, le 21/10) à Newmarket. Le deuxième du Prix du Jockey Club (Gr1) a

réussi ce nouvel examen avec la manière, même s'il sera opposé à une clientèle

certainement plus redoutable dans cinq semaines. Associé à Christophe Lemaire,

le poulain est sorti du rang à environ trois cents mètres du but pour bientôt

prendre le dessus sur Indian Choice (With Approval), décidément en progrès, et

s'imposer aisément tout en se reprenant en tête. Christophe Lemaire a d'ailleurs

dû le réveiller aux abords du poteau pour que le gris poursuive son effort.

Néanmoins, on n'a pas eu l'impression d'assister à une victoire difficile. « Je

suis très content car je voulais surtout qu'il fasse un bon galop, aujourd'hui,

a déclaré l'entraîneur du gagnant, Jean-Claude Rouget. Il était encore lourd, à

Deauville, et sa rentrée l'a déjà pas mal relevé. La dernière fois, il a

poursuivi davantage son effort parce qu'il avait un cheval en point de mire à

aller chercher. Aujourd'hui, il s'est relâché en tête. J'aime autant ça que

l'inverse ! Il va donc préparer les Champion Stakes, maintenant. »

Indian Choice, pour sa part,

s'est montré très accrocheur et il semble capable de réussir prochainement à ce

niveau.

« Il a progressé

régulièrement, a noté son entraîneur, mais il a eu du mal à se remettre de sa

castration cet hiver. » Par ailleurs vainqueurs du Prix des Chênes, William

Preston et ses amis ont pu se réjouir de l'excellente rentrée d'Anabaa's

Creation (Anabaa). La pensionnaire d'Alain de Royer Dupré a très bien terminé

après avoir pris son temps dans le sillage des animateurs, en particulier All

is Vanity. « Elle était prête à réussir une bonne rentrée, a constaté son

entraîneur. Elle ira donc sur les E P Taylor Stakes (Gr1) à Woodbine. Elle sera

plus à son aise sur les pistes plates. Je ne l'ai pas emmenée à Deauville parce

qu'elle n'a pas l'accélération suffisante pour y réussir, selon moi.

Aujourd'hui, d'ailleurs, elle aurait certainement pu terminer deuxième en

prenant les devants. »

El Comodin (Monsun) était non

partant tandis que son compagnon d'écurie chez André Fabre, Not Just Swing

(King's Best) est descendu brillamment en dehors du peloton et n'a pas

réaccéléré pour finir. Selinka (Selkirk) a été débordée d'un bout à l'autre.