Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Marie, des flandres au kentucky, via l'asie : celle pour qui le soleil ne se couche jamais

Autres informations / 14.09.2007

Marie, des flandres au kentucky, via l'asie : celle pour qui le soleil ne se couche jamais

KEENELAND : LA BELLE HISTOIRE

L'Asian Bloodstock Services

de Marie a fait l'actualité des ventes de mercredi. Rien ne prédisposait Marie Yoshida-Debeusscher

aux voyages si ce n'est qu'elle est née avec une pile électrique en elle, que

sa vie est synonyme d'activités, et qu'elle a toujours pensé que la France

était petite, en beau- coup de sens. Diplômée de Sup de Co en 1991, après un

voyage-stage en Australie, elle entre en 1992 au Syndicat des Eleveurs où elle

devient la collaboratrice du Président pour les questions internationales,

s'occupant principalement de la Fédération européennes des Eleveurs qu'ils

créent ensemble et dont elle était devenue la cheville ouvrière, connue dans

toute l'Europe. « Ce fut une expérience exaltante pour Marie et pour moi, se

rap- pelle l'ex-Président européen, et l'élément

dont je suis le plus fier,

c'est que Marie a rencontré grâce à moi son futur conjoint, le Dr Naoya

Yoshida, qui faisait partie de la délégation japonaise lors de l'International

Breeders Meeting auquel elle m'accompagnait.» En 1996, Marie, profitant du

départ de son boss, se rapprocha de L'Asie et fila vers Hong-Kong où elle creé

l'Asian Bloodstock Services qui est une réussite immédiate : elle vient à

Deauville en 1997 et y achète Kingsalsa. Plus tard elle achète yearling Fairy

King Prawn(Danehill) en Australie : il sera le roi de Hong- Kong, « le premier

cheval du territoire à gagner un Gr1 à l'étranger, il est d'ailleurs le fils de

Danehill qui a gagné le plus d'argent en courses, nous rappelle-t-elle ». Tout

en dirigeant sa société, elle file à Hokkaido (Japon) en vitesse pour y épouser

Naoya et le seconder au sein du haras familial. Elle sillonne l'autre bout du

monde entre l'Australie et l'Asie, puis, un jour, à l'été 2002, le monde de

l'élevage apprend que les époux Yoshida ont acheté un haras à Lexington

(Kentucky), puis un autre en 2004, l'ex Division de Eaton Farm, qu'ils

rebaptisent Winchester Farm. « Nous avons pris cette décision, nous confie

Marie, car nous souhaitions vraiment créer une « entreprise » ensemble, Naoya

et moi, et c'est ainsi que nous avons atterri et rebondi au Kentucky, la terre

de tous les possibles. »

La famille s'y agrandit de 3

nouvelles têtes, ce qui ne freine en rien l'hyper activité de leur mère pour

qui le soleil ne se couche jamais, entre la famille en France, le bureau à

Hong- Kong, le Haras à Hokkaïdo, et surtout maintenant le Kentucky. « Je suis

amoureuse de Winchester Farm, confie- t-elle a ses proches. Nous oeuvrons

chaque jour pour développer et améliorer ce magnifique haras, le lieu le plus

cosmopolite du Kentucky, et nous espérons y accueillir de nombreux français ».

En attendant, les époux Yoshida ne chôment pas et glanent les succès : aux

ventes de Septembre 2005, ils achètent yearling pour des clients asiatiques

Shangdong General (Came Home) et Jolly Wongchoï (Belong To Me) qui ont, tous

deux, établi cette année de nouveaux records sur la piste de Sha Tin à Hong

Kong. C'est sur cette lancée qu'il ont crevé le plafond de leur discrétion

naturelle, mercredi à Keeneland, en se portant acquéreur de 2 des cinq plus

chers poulains de la journée. « Smart Strike est certai- nement l'étalon le

plus sous-estimé du Kentucky, s'exclame Marie, or, comme nous avons été battus

Lundi par Cheikh Mohamed sur le #216 ( 775,000$) qui était déjà par Smart

Strike, nous nous sommes concentrés sur le #612 aujourd'hui que nous avons

heureusement eu pour 700,000$. Il est superbe et il restera peut-être à

l'entraîne- ment aux USA pour notre client asiatique. ». En plus du Smart

Strike, Marie a mis à profit ses connaissances françai- ses pour acheter le

fils de Quad's Melody, très bonne gagnante du Prix d'Aumale Gr3, et sœur de

Bonapartiste, yearling sur lequel le JDG avait attiré l'attention de ses lec-

teurs avant la vente. Ce coup de deux propulsant Asian Bloodstock Services à la

5e place des acheteurs du jour à Keeneland.

Que de chemin parcouru depuis

le Nord natal, se dit tout observateur, alors que Marie n'y voit qu'une

trajectoire normale, comme si tout était écrit d'avance. Comme le succès dans

un stakes cet été de leur 2ans Timely Reflection (Yankee Victor), un des

premiers yearlings de leur « home made production ». Nous souhaiterions pour-

suivre la conversation mais Marie doit repartir vers Keeneland, car les Yoshida

franco-américains ont encore d'autres yearlings à acheter ces prochains jours.

« Nous venons bien sûr pour l'Arc de Triomphe, dit-elle pour nous consoler,

nous aurons alors quelques minutes pour mieux se connaître !». Winchester Farm

est vraiment splendide en cet été indien qui baigne le Kentucky, nos lecteurs

pourront découvrir ce bijou qui attend les éleveurs français en visitant le

site www.winchesterfarm.com.

À bientôt Marie.