Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Arqana : noël en octobre

Autres informations / 23.10.2007

Arqana : noël en octobre

SPÉCIAL VENTES DE DEAUVILLE

Mardi 23, Deauville. De nouveaux records ont

été battus lors de la deuxième des trois journées de ventes à Deauville. La 3/4

sœur de Natagora (Divine Light) par Agnes Kamikaze a été adjugée 330.000€ à

Patrick Barbe pour Stefan Friborg à l’apéritif du soir, établissant un nouveau

record des ventes d’octobre moins de 24 heures après celui établi la veille par

une fille de Monsun vendue 300.000€ à Shadwell via Charlie Gordon Watson. D’une

façon générale, et malgré une raréfaction des poulains destinés à l’obstacle si

appréciés la veille, les résultats de la deuxième journée sont en conformité

avec ceux de la veille : la moyenne a progressé de 56% à 33.600€ et le chiffre

d’affaires a gagné 67% à 5,376 millions d’euros pour atteindre un total de près

de 8,6 millions d’euros, soit pratiquement le score réalisé à la fin des ventes

l’an dernier... Le pourcentage de vendus s’est également maintenant au-dessus

des 81%. Seize lots ont déjà été venus 70.000€ et plus, contre huit un an plus

tôt sur les trois journées.

Président d’Arqana, Éric Hoyeau avait tout lieu

de se montrer satisfait de ces résultats : « Cette deuxième vacation confirme

les résultats de la veille, a-t-il déclaré, même si l’offre différait un peu.

La décision de concentrer les lots les plus commerciaux sur le plan

international dans les deux premières journées s’est avérée payante. Le niveau

des enchères devraient se stabiliser mercredi mais la demande n’a pu être

complètement satisfaite après les deux premières vacations et on peut

s’attendre à un report positif sur cette dernière journée. »

On notera qu’après deux jours, neuf des douze

principaux achats concernent des femelles.

Une nouvelle fois très active avec seize achats

pour un total de 918.000€, portant à 29 ses acquisitions et à plus de 1,4 million

d’euros son investissement, Prime Equestrian a poussé Patrick Barbe dans ses

derniers retranchements lors du passage du #263, la sœur de Natagora. Le

courtier français avait acheté Natagora seulement 30.000€ un an plus tôt pour

le même propriétaire, Stefan Friborg : « Nous avions atteints nos limites,

a-t-il admis. Elle est bien sûr destinée à rester en France, sous

l’entraînement de Pascal Bary, après son retour au haras. Elle devrait suivre

ensuite le même programme que Natagora, dont c’est le portrait craché, à ceci

près qu’elle est peut-être un peu plus grande mais je pense qu’elle aura autant

de vitesse qu’elle.. Elles sont plus que 3/4 sœur puisque Divine Light et Agnes

Kamikaze sont eux-mêmes 3/4 frères. Le père de cette pouliche a donné 50 gagnants

de 162 courses, dont 10 gagnants de Stakes, qui ne sont pas considérés comme

tels dans le catalogue, ce qui amoindrit leur véritable valeur. » Prime

Equestrian avait offert 200.000€ pour le #151, une fille de Peintre Célèbre par

la gagnante de Listed Urgele (Zafonic), dont la deuxième mère est la bonne

Singapore Girl (d’où Gunboat Diplomacy), présentée par le Haras de la Poterie (Raphaël

Verspieren). Le troisième lot de la vente,

#241, une fille de Verglas apparentée à

Gwenseb, est aussi revenue aux représentants de l’antenne française de cette

opération montée à Dubaï.

FBA (Jean-Pierre Deroubaix) s’est distinguée à

son tour mardi avec deux achats, dont la quatrième plus forte enchère de la

vente, 100.000€, offerts pour le #145, un frère de Toupie par Red Ransom

proposé par le Haras d’Etreham. L’acheteur est un client russe qui désire

étendre son écurie en France, en vue de dénicher un éventuel étalon après une

carrière de course.

Toujours très actif, Marc-Antoine Berghgracht a

encore investi 513.000€ pour l’achat de quatorze lots mardi, portant son panier

à 26 poulains et son investissement total à 767.000€, dont 100.000€ pour le

#176, une fille de Royal Applause destiné à représenter le Deauville Racing

Club. Vendue par le Haras de Fresnay-le-Buffard, cette pouliche a pour mère une

sœur du Derby winner Kris Kin. « C’est un superbe pedigree de l’élevage

Niarchos, a déclaré le courtier français, dont les produits vendus en octobre

ont toujours connu une formidable réussite, à l’image de Saddex. »

Les ventes reprennent mercredi matin à 10

heures avec près de 80 lots jusqu’aux courses, puis à 17 heures jusqu’à la fin

du catalogue.