Cheikh mohamed entre dans la danse à newmarket

Autres informations / 10.10.2007

Cheikh mohamed entre dans la danse à newmarket

John Ferguson avait été discret hier, laissant

la vedette au groupe de Coolmore. Et comme pour signifier au monde qu’il n’y a

pas de stratégie en demi-teinte à Darley, John Ferguson, assis à côté de Cheikh

Mohamed, a acheté aujourd’hui pour le prix imposant de 1 Millions de Guinées

(pratiquement 1,5 Million d’Euros) le #217, un poulain bai par Gone West et

Myth To Reality, c’est-à-dire un frère de la grande championne Divine

Proportions (Kingmambo) et du roi de la ligne droite de Deauville, Whipper

(Miesque’s Son), aujourd’hui étalon prometteur à Ballylinch Stud.. Présenté par

Highclere Stud (John Warren), ce poulain, contrairement aux apparences n’est

pas élevé par la famille Niarchos, mais par Gary Middlebrook qui avait acheté

125.000$ Myth To Reality à Keeneland il y a 4 ans à la famille Niarchos.

Heureux homme que ce Gary Middlebrook qui n’a qu’un petit haras en GB où il

entretient ses 8 juments d’avoir mis la main sur cette perle qu’est Myth To

Reality qui lui rapporte aujourd’hui plus de 10 fois son prix d’achat.

Adrian Nicholls de la BBA avait lancé les

enchères sur ce très beau poulain, vite relayé par Ton Goff de Blandford

Bloodstock. Mais à 600.000 G John Ferguson entra dans les enchères pour

l’emporter sur le chiffre rond de 1 Million de Guinées, face à un Tom Goff, à

bout de crédit. Notons que le 2e prix de la journée le #361, un très beau fils

de Montjeu fut bien sûr adjugé à Demi O’Byrne pour le compte de Coolmore. On

remarquera que ce super yearling a pour grand-mère Sleepytime, gagnante des

1000 Guinées et grand-mère de Faslen, la très rapide 2ans entraînée par

Jean-Claude Rouget qui a gagné Lundi à Chantilly sa deuxième course de l’année

après avoir pris une place dans le Prix de Bois Gr3.

 

Dans l’ensemble les ventes se sont fort bien

tenues comme hier, avec une hausse de la moyenne qui atteint 119.700 Guinées en

hausse de 3% par rapport à la session de hier. Cependant, relativement à 2006

où le Mercredi avait été excellent, la moyenne d’aujourd’hui est inférieure de

13% à celle de l’année dernière. Cependant on remarque le chiffre d’affaires de

la journée est en légère hausse, ce qui compense l’autre référence. Donc, un

marché solide, identique à la veille, dont les chiffres précis sont tributaires

de la présence de gros numéros. Ce qui fait que les vrais enseignements seront

pour Vendredi, une fois la vente terminée.