Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Coco wood réussit ses « débuts »

Autres informations / 03.10.2007

Coco wood réussit ses « débuts »

ENGHIEN, Mardi 2 octobre

Gagnante en haies pour ses

débuts à Dax puis en mai der nier à Auteuil avant de terminer sixième de

Grivette (Antarctique), Coco Wood [photo] (Mansonnien) découvrait le steeple

comme ses adversaires dans le SteepleChase de Début, remporté un an plus tôt

par la bonne Nickelle. La pensionnaire de Jacques Ortet a nettement dominé pour

finir et donné un peu de baume au cœur de son propriétaire, Raoul Temam, qui

regrettait encore la chute de Sleeping Jack dimanche à Merano. « Coco Wood a

montré de la qualité au printemps sur les haies d’Auteuil et elle s’est très

bien faite à Enghien, a-t-il déclaré. Le terrain a joué en sa faveur et vu son

modèle, elle sera encore mieux sur le steeple d’Auteuil. »

Le propriétaire a aussi donné

des nouvelles de Sleeping Jack, de retour à Pau dans l’après-midi : « Il a

sauté gros sur un contrebas et n’a pu éviter la chute, a-t-il expliqué. Merano

est un hippodrome particulier. Le cheval souffre d’égratignures qui,

apparemment, ne semblent pas graves. » Christophe Pieux, pour sa part, a précisé

: « il a pris des coups mais ça a l’air d’aller. »

Tarab (Marchand de Sable) a

pour sa part transformé l’essai pour sa deuxième tentative sur les haies, dans

le Prix des Cévennes. Le représentant de Jehan Bertran de Balanda doit pour le

moment rester à Enghien, théâtre de ses bons débuts : « Je craignais que ce

fils de Marchand de Sable ne soit gêné par le terrain souple a indiqué

l’entraîneur, mais il semble au contraire que cela lui ait convenu. Il va

continuer sur cette voie pour l’instant, car il le fait très bien, aujourd’hui.

» Jehan Bertran de Balanda sellait aussi le deuxième, Madox (Trempolino) tandis

que le troisième New Member (Stravinsky), bon finisseur, et le quatrième De

Boitron (Sassanian) dépendent tous deux de l’entraînement de Guy Cherel.

Très facile lauréat du Prix

Ouargla sur les haies, Saint Rock Plage (True Brave) rendait du poids au

peloton, mais ce pensionnaire de François Cottin a ouvert son palmarès avec dix

longueurs d’avance. « Ils sont allés très vite et comme il a énormément de

tenue, a expliqué son entraîneur, il a fait la différence pour finir. C’est

plutôt un cheval de steeple pour les longues distances mais il le fait si

facilement aujourd’hui… »