Keeneland squatte deauville

Autres informations / 25.10.2007

Keeneland squatte deauville

 

MERCREDI À DEAUVILLE

Les Américains sont mal polis, c’est bien

connu. Ils se sont invités bruyamment en pleines ventes d’octobre via des

poulains achetés chez eux, à Keeneland. Les lauréats des deux courses d’inédits

de la journée ont en effet foulé les copeaux de Lexington, dont on a pu

découvrir le site – sans public ! - grâce à une photo de Paris-Turf mardi… Rachetée

300.000$ en septembre 2006 à Keeneland puis achetée à l’amiable pour Issam

Farès, Wedge (Storm Cat) [photo] a débuté victorieusement avec une certaine

marge dans le Prix de Noiremare (F) dans un lot de débutantes. Pas très

heureuse au moment décisif, elle a gagné avec davantage de marge que ne le

laisse supposer l’écart d’une encolure qui la sépare de la deuxième, Ekadzati (Fasliyev).

La pouliche est une fille de Kentucky Rose (Hernando), deuxième du Prix de

Flore en 2001. Elle ne devrait pas recourir cette année, selon son entraîneur. Chez

les mâles, dans le Prix de Sannerville (F), c’est un fils du regretté Maria’s

Mon, acheté 17.000$ par Fabrice Chappet à Lexington, qui s’est imposé comme à

la parade malgré la présence au départ d’un Aga Khan et d’un « Rouget » très

chuchoté, Coronel Moldes (Repent), adjugé 8.000$... à Keeneland ! Basile

Premier  fait partie d’un lot de cinq

chevaux acquis par Fabrice Chappet à Keeneland au nom d’un « pot » de six

associés, dont Patrick Fellous, Francis Vernege et Gilles Barbarin. « J’ai

réuni un groupe de propriétaires pour constituer un syndicat, a expliqué

l’entraîneur.

Plutôt que de voir chacun investir de son côté,

il m’a semblé plus judicieux de mettre leurs moyens en commun pour investir sur

un groupe de yearlings. Le marché américain étant abordable, je me suis

concentré sur lui, d’autant plus que j’y ai travaillé cinq années. C’est pour

ce même groupe que j’ai ramené Bravitude, par exemple. »