Lahudood

Autres informations / 28.10.2007

Lahudood

SPÉCIAL BREEDERS’ CUP

LAHUDOOD (...)

« C’est une pouliche un peu délicate, a poursuivi Rick Nichols.

Peut-être qu’en définitive, elle n’avait pas aimé l’avion et tous ces

changements. Le Flower Bowl (Gr1, qu’elle a remporté ensuite, ndlr), c’était

pour elle comme de courir à la maison. » Pour une pouliche dont le nom signifie

« Sans frontières » en arabe, c’est un comble. La jument doit maintenant entrer

au haras aux Etats-Unis. L’incident provoqué par Simply Perfect fut sans

conséquences. La pouliche voulait simplement rentrer aux écuries. Quant à Henry

Cecil, qui sellait samedi son sixième partant dans la Breeders’Cup, il

commentait la course de Passage of Time : « J’ai cru un instant qu’elle

pourrait y arriver mais elle n’a pas semblé en mesure d’accélérer. Elle était

un peu à l’ouvrage, sur une piste qu’elle n’a probablement pas apprécié autant

que nous l’espérions. Peut-être cela est-il aussi dû à la saison. »