Le « labo » des tiercés internationaux

Autres informations / 10.10.2007

Le « labo » des tiercés internationaux

SPÉCIAL CONFÉRENCE INTERNATIONALE

Le trio-ordre international, ou Trifecta, a été

annoncé l’an dernier au cours de cette même manifestation par Bertrand

Bélinguier, président du PMU et de la nouvelle association européenne des

opérateurs de pari-mutuel. L’accueil du public n’a pas été enthousiaste.

Toutefois, Bertrand Bélinguier est convaincu qu’il s’agit d’un premier pas dans

la bonne direction qui mérite d’être soutenu.

En effet, ces premières expériences ont surtout

servi à mettre à jour les problèmes liés au partage des enjeux audelà des

frontières. D’un point de vue technique, réglementaire et fiscal, c’est un

véritable casse-tête. En lançant des paris internationaux dès 2007, les

participants ont fait en sorte que des solutions soient apportées. Les cinq

triosordre internationaux organisés cette année ont réuni 5 à 10 pays

participants. Né de ces premiers essais, une cellule technique permettra

désormais de recenser les problèmes et de les résoudre à grande échelle, ce qui

pourrait faciliter le ralliement de nouveaux participants dans l’avenir.

Le « Laboratoire » des trios-ordre

internationaux servira à développer un jeu international offrant des dividendes

importants, suffisamment en tout cas pour faire miroiter des revenus avec

lesquels les bookmakers, légaux ou non, ne pourront rivaliser.