Les « si » de l’abbaye

Autres informations / 07.10.2007

Les « si » de l’abbaye

PRIX DE L’ABBAYE DE LONGCHAMP

Mark Wallace a sans doute beaucoup consulté les

bulletins météo, ces derniers jours. L’entraîneur de Benbaun (Stravinsky)

s’était résolu à déclarer forfait dans le Prix de l’Abbaye (Gr1) en constatant

que les pistes s’assouplissaient, ce qui n’allait pas dans le sens de son

pensionnaire. Déjà, il lançait un regard envieux vers les millions de dollars

de Hong Kong, où son 6ans pourrait tenter de remporter un quatrième sprint

cette année. John Best, lui, avait depuis longtemps annoncé son intention de

supplémenter le 2ans Kingsgate Native (Mujadil), gagnant face à ses aînés des

Nunthorpe Stakes. Quoi qu’il advienne, le poulain irait tenter d’imiter Sigy et

Lochsong à la fois. Pas facile, mais c’est du sport ! Or il s’est mis à faire

beau. Benbaun a donc repris son billet pour Longchamp. Avec le 8 au départ, il

s’est tout de suite retrouvé près des leaders, a vu à ses côtés céder

progressivement ou seulement plafonner, à l’exception du tenant du titre Desert

Lord (Green Desert), finalement troisième. Benbaun s’est ensuite tenu hors de

portée de Kingsgate Native, très volontaire côté corde. En dehors, Tiza

(Goldkeeper), premier français à l’arrivée, a bien fini à la sixième place

derrière le vétéran de 9 ans Patavellian (Machiavellian), gagnant de la course

en 2003 et lui aussi bon finisseur.

S’il avait plu, et que benbaun s’était

définitivement tourné, vers le soleil levant. Kingsgate Native aurait réussi un

petit exploit. Ce qu’il a réussi n’est déjà pas si mal.