Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Midnight lute à raison des dragsters

Autres informations / 28.10.2007

Midnight lute à raison des dragsters

SPÉCIAL BREEDERS’ CUP

Samedi 27, Monmouth (États Unis). Sacré Bob ! Toujours le

mot pour rire ! On a parfois l’impression qu’il donne un peu de son sens de

l’humour – définitivement retrouvé samedi   à ses chevaux. Midnight Lute (Real Quiet) est

un bon élève. Issu comme Indian Blessing d’un ancien pensionnaire de Bob

Baffert, le 4ans de son vieux complice Mike Pegram était encore dans la

bouillasse tandis que les deux dragsters en tête de la course, Talent Search

(Catienus) et Idiot Proof (Benchmark), étaient à mi-tournant. Soudain, le bai

foncé a trouvé sa bonne carburation et il s’est mis à accélérer dans le virage,

comme on l’apprend dans les bonnes auto-écoles. Associé à Garret Gomez, il a

débouché dans la dernière ligne droite avec encore cinq longueurs de retard. Au

bout de 1200 mètres, un tel retard semble irrattrapable. Pourtant, les deux premiers

avaient terminé leur kérosène (21’’4 puis 22’’6, soit 44’’ pour les premiers

800 mètres, temps moyen des précédents éditions de la course) et Midnight Lute,

lui, partait à leur poursuite avec un réservoir bien plein. Au bout du compte,

la tortue a laissé les deux lièvres à plus de quatre longueurs… Revoilà donc

notre ami Bob, encore plus détendu derrière son pare-brise, quinze ans après la

victoire de Thirty Slews dans ce même sprint, et une heure après celle d’Indian

Blessing dans le « Juvenile Fillies ». « Quel cheval ! s’est exclamé

l’entraîneur. Quand j’ai vu qu’il n’était pas bien parti (neuvième sur onze au

premier pointage, ndlr), je me suis dit « mon Dieu ». C’est incroyable ce qu’il

a fait ensuite. C’est le meilleur des chevaux que j’ai amené à la Breeders’Cup.

J’ai toujours pensé qu’il était parmi mes dix préférés. Maintenant, il est dans

le Top 5. Je me souviens d’être allé à la Breeders’Cup et d’avoir regardé le

bout d’Arazi (dans le Juvenile en 1991, ndlr). Après aujourd’hui, ils vont

appeler ça le bout de Midnight Lute. » Midnight Lute doit préparer le Golden

Shaheen (Gr1), cet hiver à Dubaï, où Bob Baffert a remporté la World Cup avec Silver

Charm en 1998 et Captain Steve en 2001.