Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Cadouraki retrouve son statut

Autres informations / 24.11.2007

Cadouraki retrouve son statut

L’équipe

Gallorini-Manuel Garcia avait déjà connu les honneurs lors de l’épreuve

d’ouverture. Et là, c’est Cadouraki (Cadoudal) qui endossait le rôle du retour

de l’enfant prodigue. Son entraîneur donnait l’impression d’un soulagement. «

Je l’ai toujours estimé puis j’ai douté. Il courait en effet en apnée et devait

apprendre. Aujourd’hui il a couru et galopé comme je pense qu’il peut le faire.

Dans une sortie à Enghien, il a été contrarié par Mundo avec qui il s’est battu

pour prendre la tête est a couru sans respirer. La dernière fois, toujours à

Enghien, Christophe Pieux pensait être venu trop tôt. Il aurait peut-être gagné

ce jour là. » La sérénité était cette fois de mise et Caroudaki a pris

l’initiative très tôt dans le dernier tournant. Le favori Royal Honor (Highest

Honor) n’a pu mieux faire que de s’emparer nettement de la deuxième place

laissant Masterly (Medaaly) à huit longueurs. Le fils d’Highest Honor avait

commis une faute à l’oxer (dans la ligne opposée), « mais cela n’aurait

certainement pas changé le résultat, analysait Yannick Fouin. Il est battu à la

régulière. En fait il est peut-être moins percutant sur ce terrain collant

[pénétromètre à 4,4]. J’aimerais le faire durer et je vais axer son programme

sur Enghien l’année prochaine. »