Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Chloris : lutte fratricide

Autres informations / 24.11.2007

Chloris : lutte fratricide

 

SAINT-CLOUD,

Samedi 24, Partants

Le

programme de la filière spécifique AQPS touche à sa fin. Avant la dernière

épreuve, le Prix Jacques-de-Vienne, réservé aux seuls 3ans lundi prochain à

Fontainebleau, c’est le Prix Chloris qui fera office de pré-clôture. C’est

l’occasion pour les pouliches et juments de 4 et 5ans de glaner un titre

valorisant, sorte de caractère gras et saint-graal en élevage AQPS. Les

élevages des frères Cyprès, Jacky et Thierry, vont se livrer à cette occasion

une lutte fratricide par représentantes interposées. Le premier est à l’origine

de Provence (Subotica), une sœur du bon Kamillo (Agent Bleu) qui a eu du mal à

briser son statut de maiden. Placée à 3ans dans quelques belles courses du

programme de sélection, elle a attendu ce printemps pour gagner son épreuve.

Depuis elle a répété dans l’important Prix des Eleveurs des AQPS du Charolais à

Vichy tout en s’octroyant de nouvelles places comme son dernier premier

accessit dans le Prix Glorieuse sur le même parcours que ce Prix Chloris. Bonne

nouvelle pour elle, la lauréate, Pêche Mome (April Night), est absente cette

fois. Thierry Cyprès sera représenté par Pazadena. Après une campagne à 3ans

ponctuée d’une victoire à Royan et 3 places, elle n’a couru qu’une fois cette

année, en août aux Sables-d’Olonne. Dominée par deux pouliches, elles aussi

absentes ce samedi, elle peut gagner des rangs. C’est d’une autre originaire du

centre-est que pourrait venir le danger. Pampa Brune (Robin des Champs) est une

fille de la championne sur les pistes Brune d’Ex. Son entraîneur Guy Chérel lui

offre cet intermède en plat après quelques prestations à Auteuil et un retour

prévu dans deux semaines. « Elle vient de se régler en obstacle (ndlr 3e à

Auteuil) après quelques difficultés et des résultats décevants. Elle a souvent

confondu, en effet, vitesse et précipitation. Elle est au mieux. » L’autre

région d’élevage, l’Ouest, comptera sur Osibelle du Lion (Rajpoute) qui vient

de conclure à deux longueurs de Provence dans le référent Prix Glorieuse. Un

autre atout peut être Psilla Star (Call Me Sam), conçue et entraînée par

Norbert Leenders. Elle n’a cependant pas encore pris sa place dans la

hiérarchie des pouliches de sa génération. Mais sa présence à l’arrivée

permettrait d’envisager une autre lutte fratricide : celle des frères Leenders

puisqu’Etienne est en charge de Provence.