Jumelé « petit tellier » dans le madina

Autres informations / 13.11.2007

Jumelé « petit tellier » dans le madina

Silent Sunday (Testa Rossa) et Badaria

(Almutawakel) ont pris les deux premières places du Prix Madina (B), une

épreuve disputée sur la piste en sable fibrée et réservée aux pouliches de

2ans. Les deux pouliches ont été élevées au haras du Petit Tellier animé par

Patrick Chédeville. « J’avais acheté la mère de Badaria, Green Maid, en sortant

de l’entraînement pour mes enfants, Yann, Paul, Céline et Coralie, pour les

intéresser à l’élevage, se souvient l’éleveur. Silent Sunday et Badaria étaient

d’un tempérament très calme, Au niveau du modèle, Silent Sunday était plus

compacte que Badaria. » Son associée, Antoinette Tamagni-Bodmer, ajoute :

« Silent Sunday appartient à Erich Schmid, qui

vit en Suisse et nous a confié sa mère Snow Lady à l’année. » Puis revient sur

Badaria : « Elle était plus fine et ressemblait beaucoup à son père, même si

elle n’est pas très grande. »

White Spire (Septième Ciel) a décroché la

troisième place à une encolure de Badaria devant la pouliche locale Vireli

(Miesque’s Son), qui a très bien terminé après avoir figuré en dernière

position. Les deux débutantes présentées par André Fabre, Shake The Moon (Loup

Solitaire), dont la mère, Sporades (Vaguely Noble) a gagné le Prix de Flore

(Gr3) et le « Liancourt » (L) sous le même entraînement, et Foxette (Linamix),

ont fini dans cet ordre à la cinquième et sixième place.

Badaria, Yatir, Foxette et White Spire ont été

les plus vites en action à l’ouverture des stalles, la dernière citée prenant

rapidement le train à son compte. Elle abordait la ligne d’en face légèrement

détachée de Foxette qui galopait à sa hanche alors que Yatir, le long du rail

et Silent Sunday, à son extérieur, formaient la deuxième ligne devant Badaria

qui attendait son heure et Shake the Moon. Vireli fermait la marche du petit

peloton. Les positions n’allaient plus varier jusqu’à la sortie du dernier

tournant où White Spire montrait toujours le chemin alors que Foxette, qui

avait été replacée dans son sillage, tentait vainement de revenir l’attaquer.

Mais c’est en pleine piste qu’allait survenir le danger pour l’animatrice qui

ne pouvait endiguer les excellentes fins de course de Silent Sunday qui venait

prendre un minime avantage à Badaria au passage du disque final. White Spire

conservait sûrement la troisième place devant Vireli auteur d’une intéressante

fin de course et l’inédite Shake the Moon qui a tardé à trouver son action

avant de nous gratifier d’un bel effort final, en retrait.

Thessalonica a bien conclu mais un peu

tardivement pour espérer jouer un premier rôle.