La revanche de schiergen

Autres informations / 03.11.2007

La revanche de schiergen

MAISONS-LAFFITTE,

Vendredi 2 nov. 2007

JDG

a titré « Le Critérium de Newmarket » en présentant le Critérium International

(Gr2), en référence à la forte présence anglaise dans la course. C’est

néanmoins l’allemand Pomellato (Big Shuffle) qui a dominé le lot pour

l’entraînement de Peter Schiergen. Vite dans le groupe de tête, l’élève du

Gestu¨t Ittlingen s’est mis hors de portée du peloton au moment décisif pour

s’imposer par trois longueurs. Récent quatrième du Grand Critérium (Gr1) en

Italie, il n’aura attendu que trois semaines pour remporter son second Groupe,

le 16ème de son entraîneur cette année en Europe : « Le terrain était trop

ferme en Italie, a déclaré ce dernier. Ce n’est pas tellement un problème de

distance (le Gran Criterium se dispute sur 1600 mètres, ndlr), mais vraiment

une question de terrain. Comme il est revenu bien et frais, nous avons décidé

d’aller sur cette course. Aujourd’hui, il avait sa piste et comme c’est un

cheval de 1400 mètres, nous n’avons attendu personne. Il pourrait partir pour

les Etats-Unis, mais s’il reste en Allemagne, nous pourrions tenter notre

chance sur la route des Deux Mille Guinées allemandes. » Peter Schiergen a

rappelé qu’il réussissait une de ses meilleures saisons alors qu’il a perdu en

début d’année une cinquantaine de représentants de la famille von Ullmann. «

J’avais 140 pensionnaires environ l’année dernière, a-t-il expliqué, et j’en ai

110 environ aujourd’hui. Nous nous en sommes plutôt bien sortis. » Le professionnel

allemand remportait sa deuxième victoire en France cette saison et portait ses

gains ici à près de 325.000€ grâce à la victoire de Pomellato. Favori de la

course, Norman Invader (War Chant) a bien couru à la deuxième place. Assistant

de son entraîneur Kevin Condon, Darren Bonyan s’est dit satisfait de la

performance du poulain élevé par la famille Niarchos : « Il aurait préféré un

terrain plus ferme mais ce sera tout pour cette saison. Peut-être ira-t-il aux

USA mais il est aussi engagé dans les Deux Mille Guinées. » Salut l’Africain

(Ski Chief), seul français dans la course, n’a pas mal tenu sa partie, échouant

de peu pour la troisième place à une tête de l’espagnol Equiano (Acclamation)

après avoir semblé pris de vitesse au début.