L’asselco distingue ses lauréats

Autres informations / 14.11.2007

L’asselco distingue ses lauréats

EN RÉGIONS

Boulogne, le 13 novembre 2007

Comme tous les ans à pareille époque,

l’Asselco, principale représentation des éleveurs de l’Ouest présidée par

JeanHugues de Chevigny, organisait samedi soir son Assemblée générale à

Bonchamp-lès-Laval dans la Mayenne. 360 personnes s’y sont rejointes pour

assister également à la remise des trophées aux éleveurs de la région. En

préalable, au cours de l’assemblée générale, divers sujets ont été abordés dont

un, présenté par Patrice Renaudin, à propos de la remise en cause par la

Commission européenne du taux de TVA appliqué dans la filière hippique en

France. Il est de 5,5% au titre de la nature agricole de cette activité mais de

la même manière que ce qui concerne le monopole des paris, Bruxelles

s’interroge sur la validité d’application d’un tel taux pour ce qui n’entre pas

dans la filière alimentaire... Il se pourrait qu’au terme de cette démarche,

plusieurs pans de l’élevage et des courses soient contraints d’adopter un taux

général de 19,6%, ce qui pourrait poser de sérieux problèmes. Cependant, la

France n’est pas seule sur ce dossier et des négociations doivent s’engager.

Les trophées des éleveurs de l’Ouest en 2006

ont récompensé, en plat, Jean Collet, Henri Devin et Daniel Chardo. En

obstacle, Gildas Vaillant, Henri Devin et Gaëtan Gilles ont été distingués. Le

« challenge Asselco » récompensant les éleveurs des meilleurs chevaux sur une

période allant du 1er novembre 2006 au 30 octobre 2007 est revenu aux naisseurs

de Natagora (Bertrand Gouin), de Spirito del Vento (Antoine de Talhouët-Roy) et

de Varévées (Daniel Cherdo) en plat, et de Mid Dancer et Exotic Dancer (Gaëtan

Gilles), de Princesse d’Anjou (Gildas Vaillant) et de Voy por Ustedes

(Guillaume Macaire) pour l’obstacle.