Le criterium de newmarket

Autres informations / 02.11.2007

Le criterium de newmarket

MAISONS-LAFFITTE, Vendredi 2 novembre

Dernier entraîneur au palmarès du Critérium de

Maisons-Laffitte (Gr2), en 2003 avec Whipper (Miesque's Son), Robert Collet

[photo] est aussi le seul Français au départ de la version 2007. C'est un peu

étonnant dans la mesure où les années précédentes, le peloton était généralement

bien réparti entre les chevaux français et ceux des îles britanniques ou de l'Allemagne.

Nous avons aligné 57% des partants sur les six

derniè res éditions. Malgré 190.000€ d'allocation, les nôtres sont aujourd'hui

soit insuffisamment rapides pour avoir une chance sur 1.200 mètres, soit mis au

placard. Le résultat du Prix Eclipse (Gr3) le 11 octobre à Chantilly, où

Domingues (Danetime) est venu d'Angleterre mou cher les prétendants français a

pu aussi briser les espoirs les moins ténus, exception faite de Salut

l'Africain (Ski Chief), deuxième ce jour-là et seul gau lois dans cette meute

européenne.

On y distingue l'irlandais Norman Invader (War

Chant), qui a gagné son Groupe 3 en septembre devant Perfect Polly (Efisio),

par la suite quatrième (mais loin) de Natagora à Newmarket dans les Cheveley

Park Stakes (Gr1). L'allemand Pomellato (Big Shuffle) a été battu pour la

première fois dans le Grand Critérium ita lien (Gr1), où il découvrait les

1.600 mètres. Il a précé demment battu Peace Royale, qui a aussitôt gagné de

cinq longueurs avant de terminer sixième du Prix Marcel Boussac.