Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Mais qui arrêtera hujum ?

Autres informations / 01.11.2007

Mais qui arrêtera hujum ?

De par sa nature même (un Gr3

intergénérationnel de fin de saison), le Prix Perth n’a pas toujours couronné

des cracks, même si l’on trouve au palmarès récent des gagnants de Gr1 (Jim and

Tonic et Keltos). L’édition 2007 s’annonce toutefois passionnante car on trouve

dans ce lot des éléments en devenir : il s’agit des trois 3ans qui ont osé

relever le défi face à leurs aînés. Un brelan d’as, qui rattrape le temps perdi

à grandes enjambées. Le premier d’entre eux est Hujum (Rock of Gibraltar). Ce

représentant du cheikh Hamdan al Maktoum est né dans la pourpre. Il avait

d’ailleurs fait le top price des ventes d’août 2005, vendu 500.000€ par le

haras d’Etreham à Shadwell. Il est vrai que sa mère Clara Bow a déjà donné

Turtle Bow (Turtle Island), gagnante de l’Astarté (alors Gr2) et placée de Gr1,

Turtle Bowl (Dyhim Diamond), lauréat du Prix Jean Prat (Gr1)… et un yearling

non nommé par Galileo, qui vient de faire le top des ventes d’Arqana en août :

adjugé 1.400.000€ à Demi O’Byrne (Coolmore) ! Voilà de quoi avoir la pression !

Hujum a pris son temps, ne débutant qu’au mois de juin de ses 3ans. Depuis, il

apprend à canaliser sa fougue et vient de faire une promenade de santé,

s’imposant à Chantilly de bout en bout dans un canter. Certes, il monte de

catégorie mais ses limites sont inconnues. Autre 3ans en plein épanouissement,

Cicerole (Barathea). Elle aussi marque chaque jour des points dans sa course

contre le temps perdu. En avril, elle était destinée à un programme classique,

avec comme prochaine étape la Poule d’Essai. Mais une mauvaise performance dans

le Prix Imprudence (8e) a conduit Jean-Claude Rouget à donner du temps au

temps. Et revoilà la belle qui reprend son destin en main au niveau listed,

engrangeant deux stakes coup sur coup. Sa récente victoire sur ce même tracé

des 1600m de Saint-Cloud a été acquise par 5 longueurs. Alors pourquoi ne pas

tenter le coup face aux mâles et aux vieux ? Dernier petit jeune aux dents

longues, Hello My Lord (Anabaa Blue). Lui aussi a de qui tenir : son aîné Hello

Sunday (Poliglote) a gagné Groupe et son puîné Hello Morning (toujours

Poliglote) est au départ du Critérium International… Il a connu quelques

pépins, comme nous l’a expliqué son mentor Criquette Head-Maarek : « Il était

tombé malade et a repris l'entraînement il y a trois semaines. Il peut être à

court de travail. » Enfin, du côté des « vieux », on saluera la présence de

Satri, dont c’est la dernière course (lire page 2), puisqu’il entrera au haras

en France : « Apparemment, il est en forme, nous a dit Jean-Marie Béguigné.

C’est vrai, cette année, il a été moins performant que lors de son année de 3

ans. Cela arrive souvent avec l’âge : le cheval a pris de la masse et a

traversé une période un peu plus difficile. »