Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Auteuil : bilan 2007

Autres informations / 08.12.2007

Auteuil : bilan 2007

Auteuil

vient de clôturer sa saison. C’est l’occasion de faire un point sur les principaux

palmarès avec un bref focus sur les épreuves de groupes. Ces données n’incluent

pas la dernière réunion de courses du 7 décembre.

 

Les

propriétaires

Dans

le camp des propriétaires, il n’y a évidemment pas de surprise. Sean Mulryan

pointe en tête du classement avec 2.202.735€ (pour 14 chevaux) et une moyenne

de 157.338€ par cheval. Sur ce plan, quatre propriétaires font mieux que lui

dans le top25 : Jean Seguinotte (385.320€/cheval) grâce à la phénoménale

Shekira (Medaaly), lauréate du Prix Renaud-du-Vivier (Gr1), Ernst Iten (379.800€)

grâce au 4ans Remember Rose (Insatiable), Mme Xavier Bozo (212.760€ ; un

seul partant : Top of the Sky (Kahyasi), gagnant du Maurice Gillois (Gr1))

et René Le Clainche (199.375€ ; un seul partant également : Grand

Canal (Phantom Breeze)).

Jean-Paul

Sénéchal arrive au deuxième rang avec 1.128.275€ pour 46 chevaux alors que Magalen

Bryant se classe troisième et cumule 997.070€ de gains.

Ce

trio de tête est le même, et dans le même ordre qu’en 2006.

 

Les

entraîneurs

Chez

les entraîneurs, le triplet gagnant est également le même qu’en 2006 mais

propose un ordre différent… au soir du 2 décembre. Si Arnaud Chaillé-Chaillé

reste l’inamovible leader, François-Marie Cottin occupe à ce stade la deuxième

place devant Guillaume Macaire avec un écart (insignifiant) de 265€ ! Mais

ce dernier va retrouver sa place de deuxième au regard des trois victoires

engrangées lors de la réunion de clôture du 7 décembre (voir notre traitement

de la réunion).

Les

chiffres donnent à Arnaud Chaillé-Chaillé un net avantage, sur tous les plans.

Avec 2.825.415€, il fait déjà mieux (dans l’attente de la comptabilisation de

la réunion du 7 décembre) que l’an dernier. Ce qui n’est le cas ni de Guillaume

Macaire, ni de François-Marie Cottin. Surtout Arnaud Chaillé-Chaillé affiche un

étonnant 94.181€ de gain/cheval, en nette progression.

Cette

année, deux autres entraîneurs ont dépassé la barre du million d’euros à

Auteuil : Marcel Rolland avec 1.340.530€ et Jehan Bertran de Balanda avec

1.140.130€. Robert Collet restera sous ce seuil en cumulant 958.615€ au soir de

l’avant dernière réunion.

Gaëtan

Gilles surfe évidemment sur la vague Mid Dancer (Midyan) qui, même s’il lui

offrait déjà un classement enviable en 2006 (5e), le propulse cette

fois au sommet. Ses primes à l’éleveur s’élèvent à 115.072€. Son deuxième élève

de choix est Moon Morning (Turgeon). Le Haras de Mirande obtient la deuxième

place grâce à la conjugaison des deux Lords : Lord Carmont (Goldeneyev) et

Lord Mirande (Agent Bleu). Don Mirande (Turgeon) a apporté également de manière

non négligeable sa contribution à ce classement. Jean-Marc Lucas et son

contingent de « Berlais » (Shinco (Indian River), Lucky (Ultimately

Lucky), Atlas (Saint des Saints), etc.) gagnent 8 places et passent de la 11e

en 2006 à la 3e. L’éclectique Jean-Pierre Dubois termine au pied du

podium avec 80.480€ (15 chevaux) et fait mieux que l’an dernier (8e

/ 53.671€ pour 15 chevaux). L’élevage Gallot figure traditionnellement en haut

rang sachant que qu’il peut compter sur un nombre important de compétiteurs. En

2007, il obtient la 10e place avec 43.979€ de primes contre la 4e

place et ses 74.665€ l’an dernier. La championne Royale Athenia avait alors contribué

à l’obtention de ce rang.

Les

leaders 2006 sont encore dans le voisinage des meilleurs : Laurence Curti

est 6e en 2007 (Or Noir de Somoza (Discover d’Auteuil)) et Gildas

Vaillant 9e (Princesse d’Anjou (Nononito)).

 

 

Les

jockeys

Ceux

qui monopolisent la possession de la cravache d’or de l’obstacle depuis de

nombreuses saisons se retrouvent en tête du classement.

Christophe

Pieux possède au soir du 2 décembre deux victoires d’avance sur Jacques Ricou…

Sachant que ce dernier a comptabilisé 3 succès ce vendredi, il passe

définitivement en tête. Ce qui n’apparaît pas dans nos données. Christophe

Pieux a néanmoins bénéficié de plus de chevaux, 135, pour arriver à cumuler

2.748.185€ alors que Jacques Ricou s’est contenté de 62 partenaires pour

2.658.440€ de gains.

Si

Cyrille Gombeau perd une place (de la 2e à la 3e), il a

obtenu de meilleures allocations avec 1.921.410€ en 2007 contre 1.456.335€

l’année précédente.