Kasbah bliss déçoit, mais la france réussit

Autres informations / 23.12.2007

Kasbah bliss déçoit, mais la france réussit

071222News2

 

Samedi 22, Ascot

(GB). Troisième favori

du Long Walk Hurdle (Gr1), Kasbah Bliss (Kahyasi)

[photo à Cheltenham en mars 2007] a dû se contenter de la cinquième place à

près de quarante longueurs du gagnant Lough

Derg (Apple Tree), élevé en France par Mme Patrick Gouesnard et

inapprochable cette fois. Ce pensionnaire de David Pipe, auteur d’un nouveau

doublé après le succès du français Vodka

Bleu (Pistolet Bleu) dans le Silver Cup Handicap Chase (L), est entré dans

le betting de la World Hurdle (Gr1)

de Cheltenham à 12/1. Il devance en effet sans avoir été un seul instant menacé

deux as de la spécialité, Hardy Eustace (Archway),

10 ans et lauréat du Champion Hurdle (Gr1) de Cheltenham 2004, et Black Jack Ketchum (Oscar).

Les

deux gagnants de David Pipe ont été achetés en France puisque Vodka Bleu, élevé par Yann Houyvet, a

été adjugé 100.000 FF (15.000€) yearling à Edward Hales aux ventes d’octobre

2000 tandis que Lough Derg a été

vendu 15.000€ en juillet 2003, à 3 ans, à Hubert Barbe. Ce dernier est

apparenté au bon sauteur Astronomer

(Fabulous Dancer), gagnant à Enghien et 3e du Prix Leopold d’Orsetti

(Gr3), et à la bonne jument de l’ouest du début des années 90 As If (No Pass No Sale).

François

Doumen avait dû confier Kasbah Bliss à « Chocolate » Thornton car

l’avion qui devait amener Christophe Pieux samedi matin de Pau n’a pas décollé.

L’entraîneur s’est dit déçu de la prestation de son pensionnaire : « On espérait qu’avec le gel, la piste

serait bonne, a-t-il remarqué, mais

elle a commencé à devenir collante et le cheval n’était pas à son aise. Son

jockey l’a trouvé maladroit. Mais il ne fait pas sa valeur, aujourd’hui, et il

faut que je vérifie tout ça. L’explication du terrain ne me suffit pas. »

L’autre

représentant de François Doumen à Ascot, Blue Canyon, a été déclaré

non-partant : « Son

propriétaire, J P McManus, n’a pas voulu prendre le risque de le courir sur un

terrain pareil après avoir dû le réparer », a expliqué l’entraîneur.