La bonne visit convaincue de dopage

Autres informations / 01.12.2007

La bonne visit convaincue de dopage

VENTES TATTERSALLS À NEWMARKET

Un cas de dopage positif à l’Acetylpromazine

pose problème de l’autre côté du Channel. Les faits relayés par le Daily Mail,

ne sont en effet pas banals. Par le profil des acteurs concernés d’abord : la

pou liche de 2ans incriminée, Visit, appartient au Prince Khalid Abdullah et

est entraînée par Sir Michael Stoute. Ses échantillons A et B confirment la présence

de la substance prohibée lors de sa deuxième place dans les Lowther Stakes

(Gr2), derrière Nahoodh, à York en août dernier.

Mais ce cas fait aussi du bruit par la

substance mise en cause. L’Acetylpromazine, plus communément dénommée ACP,

appartient à la panoplie des sédatifs et relaxants, utilisée par les

vétérinaires en préparation de leurs interventions.

Des contrôles positifs avec la même substance avaient

déjà touché, il y a dix ans, deux steeple-chasers de premier plan : Avanti

Express et Lively Knight.

L’Autorité des Courses Britanniques (British

Horseracing Authority – BHA) et le manager de l’écu rie du Prince Abdullah,

Lord Grimthorpe, ont colla boré étroitement. Et celui-ci ne peut que constater

les faits : « Malheureusement, on nous a informés que l’échantillon B de Visit

avait été testé positif comme auparavant le A. On peut imaginer que la pouliche

(Visit) va perdre sa deuxième place et l’allo cation qui va avec (19.000£). »

Quant à connaître les raisons de cette

positivité, il n’y a aujourd’hui aucun scénario valable mis en avant. « Nous

avons été associés en permanence aux recherches du BHA. Soit quelqu’un a

administré la substance à la pouliche par inadvertance, soit il y a eu malveillance.

Nous n’en savons encore rien. »

Le porte-parole de la BHA, Owen Byrne, confirme

que l’enquête suit son cours et que tous les moyens disponibles seront épuisés,

comme l’analyse de la video du circuit de télévision interne des écuries de

York.