La drôle d’histoire de la 1000e de goulven toupel

Autres informations / 15.12.2007

La drôle d’histoire de la 1000e de goulven toupel

 

 

Jeudi 13

décembre 2007.

En fin d’après

midi des courses de Deauville, une enquête comptable d’un nouveau genre est

lancée : combien de victoires compte Goulven Toupel ?

Grâce à Zetel

[photo], Goulven Toupel porte son total de victoires à 999. C’est ce qu’il dit.

C’est ce qu’il croit.

Mais après

pointage auprès de France Galop, il ressort que Goulven possède 993 victoires

en France et 7 à l’étranger. Seuls 6 sont connus du principal intéressé, toutes

en Suisse. France Galop n’a pas le détail de ces victoires. Mais une hypothèse

se fait jour : et si Goulven Toupel comptait une victoire supplémentaire

(la fameuse 7e) après modification du classement d’arrivée d’une

course à l’étranger ? C’est peut-être du côté de l’Allemagne qu’il

faudrait continuer les investigations…

 

Son classement

actuel

Classé

actuellement 29e jockey national avec 35 victoires, à une victoire

derrière Thomas Huet (lauréat lui aussi d’une épreuve à Deauville ce jeudi).

 

Son parcours

Il a effectué

son apprentissage chez Roger Crossouard avant d’intégrer en 1985 l’équipe

d’Henri-Alex Pantall. Et rapidement il devient deuxième jockey derrière celui

qui trustait la cravache d’or de l’ouest à l’époque : Joël Boisnard. En

1997, Goulven obtient à son tour son premier titre sur le circuit sélectif de

l’ouest. Il compte aujourd’hui huit cravaches d’or de l’ouest et des courses de

prestige.

Son cheval de

cœur est Russian Hope (Rock Hopper), un représentant d’Edouard de Rothschild,

avec qui il a remporté notamment les Prix Exbury (Gr3) et Lutèce (Gr3). Si

Lucky Dream (Homme de Loi) lui a apporté également des plaisirs, il n’a pas été

en mesure de passer avec lui le poteau en tête dans un groupe : 2e

du prix Vicomtesse Vigier (Gr2) et 2e du prix de Barbeville (Gr3).

C’est sans

hésitation que Goulven « visualise » ses débuts à Pontchâteau sur

Pyrantès. C’était le 20 mars 1983 et la victoire était au rendez-vous. Il y en

a eu 998 depuis. Ou 999. En attendant les prochaines.