Laurent beuvin : de l’élevage à la présidence

Autres informations / 07.12.2007

Laurent beuvin : de l’élevage à la présidence

Les élections

régionales ont désigné lundi un nouveau paysage des représentants au sein des

fédérations et conseils régionaux. Portraits et interviews de quelques nouveaux

noms

 

 

 

Jeune président

des courses de Dieppe, depuis 1999, Laurent Beuvin a la fibre hippique. Aussi

loin qu’il s’en souvienne, il a côtoyé les courses, par plaisir. Avocat dans la

vie, il a développé sa relation avec le cheval par le loisir, au travers une

passion, celle d’un cavalier de dressage.

Evidemment les

courses étaient toujours présentes en parallèle et Laurent Beuvin est

dorénavant éleveur/propriétaire de galopeurs. De ses deux poulinières

actuelles, il parle avec gourmandise, surtout lorsque l’une d’elle produit une

certaine La Capitaine. De

2003 à 2006 il a connu des joies intenses grâce à cette dernière, lauréate

notamment de deux gros handicaps dont le réputé Prix de l’Elevage l’an dernier.

Son attachement

aux courses, Laurent Beuvin l’a également développé à la présidence de la société

des Courses de Dieppe. Avec l’équipe dirigeante, il a commandé une rénovation

spectaculaire de l’hippodrome. Un tout nouveau restaurant panoramique, au choix

architectural innovant et intégré au site a ainsi été inauguré l’été dernier. Le

restaurant compte aujourd’hui 250 places, toutes dotées d’une véritable vie sur

la piste (et sa longue ligne droite de 1100m) et participe pour le président à

la conquête d’un public nouveau. L’inauguration a marqué les esprits avec le

chef Pierre Gagnaire aux commandes des cuisines.

Laurent Beuvin

ne veut pas précipiter les choses dans son nouveau rôle de Président du Conseil

Régional du Galop de l’Île-de-France/Haute Normandie. Un temps d’observation de

ce qui se passe dans sa région lui semble nécessaire, un peu dans l’esprit

« audit ». Les actions ne pourront venir qu’après. Mais le nouvel élu

a d’ores et déjà pris contact avec Jean Maizeret, son homologue au trot et

Président de la Fédération

Île-de-France/Haute Normandie. Des réunions ont été programmées dans les

prochaines semaines. Le temps du travail commence.