Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Cagnes : humide a l’ouverture…

Autres informations / 15.01.2008

Cagnes : humide a l’ouverture…

 

Les conditions

climatiques étonnent en ce 14 janvier à Cagnes-sur-Mer. De fortes pluies ont

sensiblement alourdi les pistes. Même la

PSF a contrarié certains concurrents qui ont peu apprécié les

projections plus lourdes et « agressives » qu’à l’accoutumée.

Conséquence, comme nous le confirmait Dominique Bœuf, lauréat de la 2e

épreuve en selle sur Song of Tiger, « peu

de chevaux reviennent de derrière car les projections font mal. »

 

… ET MODIFICATION DE PROGRAMME MERCREDI

Les

professionnels ont été avertis, avant la déclaration définitive des partants de

mercredi, soit lundi matin, du transfert de deux courses pour 3ans,

initialement prévues sur le gazon, vers la PSF pour la journée du 16 janvier. Cette décision

permettra de préserver la piste herbée. Seules deux compétitions, le handicap

associé au Quinté+ et l’épreuve divisée associée resteront sur la grande piste.

Des précipitations sont, en effet, encore attendues lundi en soirée et dans la

journée de mercredi. Mieux vaut prévenir que guérir en ce début de meeting.

 

 

 

 

 SILVER POINT AJUSTE

MERLERAULT

Lundi 14

janvier, Cagnes.

Silver Point (Commands) et Merlerault (Royal Academy) se sont

livré une magnifique lutte à l’arrivée du prix du Docteur Gazagnaire, l’épreuve

principale du jour. Positionné sur une 3e ligne, le long de la lice

par David Breux, le 5ans d’Alec Head a mis un peu de temps à s’extraire de son

environnement à l’entrée de l’ultime ligne droite. Mais, une fois bien

équilibré, il est revenu continument sur Merlerault pour s’assurer le plus minime

des avantages, un nez, sur le poteau. Celui-ci avait pris les devants plus tôt

et n’a pu résister à la progression en pleine piste de son rival. David Breux a

trouvé son partenaire « mieux qu’à

Bordeaux lors de sa dernière victoire (le 1er décembre, ndlr). J’ai bénéficié d’un bon parcours mais ai

eu un peu de mal à me dégager. S’il a été un peu long à venir, il a ensuite

très bien accéléré. Silver Point reste sur place pour préparer le Grand Prix de

la Riviera

de la Côte

d’Azur (L). » Même objectif pour Merlerault et Gris de Gris (Slickly), classé 3e après avoir mené.

Concernant Merlerault, Ludovic Rovisse, assistant de Philippe Demercastel en

charge du meeting, nous a appris « qu’il

était arrivé depuis une semaine et qu’il avait sans doute manqué d’un travail

pour gagner. Il s’est retrouvé un peu trop tôt devant et s’est un peu repris

ensuite. » Satisfaction mais aussi déception de perdre de si peu.

La satisfaction était de mise, sans réserve, chez Jean-Marc

Capitte pour Gris de Gris. « Il effectuait

une petite rentrée et avait du poids aujourd’hui. C’est une bonne sortie et il

va se présenter directement dans le Grand Prix de la

Riviera (L) sans course intermédiaire. »

Le rendez-vous est pris pour le 10 février.

 

  

 

 

LA 1RE DE CAGNES POUR HENRI-ALEX PANTALL

Fairy Duster (Green Desert) avait débuté

à 2ans dans le prix de la

Cascade à Longchamp, épreuve d’inédites toujours convoitée.

Elle avait alors croisé le chemin d’une extra-terrestre nommée Zarkava

(Zamindar), future lauréate du prix Marcel Boussac (Gr1) puis quittait les

boxes d’André Fabre pour rejoindre ceux d’Henri-Alex Pantall.

Convaincante à Nantes en novembre, tout en étant battue par Prés

des Etoiles (Touch of the Blues), Fairy Duster revêtait ici logiquement l’habit

de (grande) favorite, à 7/10. Elle remplissait parfaitement son contrat et

satisfaisait son entraîneur qui lui a déjà concocté son programme cagnois à

venir : le prix Joseph Collignon, le 28 janvier, et le prix Policeman (L),

le 23 février, en grand objectif du meeting. A noter qu’Alex Pantall avait déjà

sous sa responsabilité sa mère, Jomana (Darshaan), à qui il avait fait gagner

les prix Corrida (Gr3) et Exbury (Gr3) en 2002.

Sa dauphine, à deux longueurs, a pour nom Carpatha (Red Ransom). Acquise par Guy Petit aux ventes montées

d’Arqana Saint-Cloud d’avril dernier pour 47.000€, elle dépend d’une belle famille

avec une mère Tora Bora (Grand Lodge) lauréate de listed en Angleterre pour

Lady Carolyn Warren (Highclere Stud Ltd). Carpatha est une pensionnaire de

Richard Chotard et a parfaitement répondu aux attentes de son entourage qui la

juge tardive. Elle devrait se présenter encore une fois durant le meeting avant

de prendre quelque repos.

 

 

WERNER

BALTROLMEI CHEZ LES POULAINS

Werner Baltromei présentait deux candidats dans le pendant pour

mâles et hongres de 3ans. Titan War

(War Blade) lui a vite fait monter le rythme cardiaque en concédant plusieurs

longueurs au départ, au contraire de Song

of Tiger (Tiger Hill). Ce poulain, borgne à gauche, ne semblait pas gêné

par le parcours à main gauche et l’emportait avec aisance. Titan War signait,

pour sa part, une belle fin de course pour finalement s’octroyer la 5e place sous la monte

d’Andreas Suborics. Werner Baltromei estime ses deux représentants « de même valeur. Le gagnant est plutôt

un cheval de terrain lourd et a donc été avantagé. Il pourrait aller vers le

prix Policeman (L) (le 23 février, ndlr). »

 

 

NICOLAS

CLEMENT MISE SUR ANISAKIS

Nicolas Clément a placé son pensionnaire Touching Kings (Kutub) à la 2e place du prix de Menton,

l’épreuve pour mâles de 3ans remportée par Song of Tiger. Il est arrivé sur la

côte d’Azur avec un lot d’une demi-douzaine de chevaux et compte au premier

chef sur le 4ans Anisakis

(Kaldounévées) pour briller durant les prochaines semaines. Ce dernier dispose

de deux engagements possibles dans les jours à venir : les 18 et 22 janvier.

 

 

 

 

 SILVER POINT AJUSTE

MERLERAULT

Lundi 14

janvier, Cagnes.

Silver Point (Commands) et Merlerault (Royal Academy) se sont

livré une magnifique lutte à l’arrivée du prix du Docteur Gazagnaire, l’épreuve

principale du jour. Positionné sur une 3e ligne, le long de la lice

par David Breux, le 5ans d’Alec Head a mis un peu de temps à s’extraire de son

environnement à l’entrée de l’ultime ligne droite. Mais, une fois bien

équilibré, il est revenu continument sur Merlerault pour s’assurer le plus minime

des avantages, un nez, sur le poteau. Celui-ci avait pris les devants plus tôt

et n’a pu résister à la progression en pleine piste de son rival. David Breux a

trouvé son partenaire « mieux qu’à

Bordeaux lors de sa dernière victoire (le 1er décembre, ndlr). J’ai bénéficié d’un bon parcours mais ai

eu un peu de mal à me dégager. S’il a été un peu long à venir, il a ensuite

très bien accéléré. Silver Point reste sur place pour préparer le Grand Prix de

la Riviera

de la Côte

d’Azur (L). » Même objectif pour Merlerault et Gris de Gris (Slickly), classé 3e après avoir mené.

Concernant Merlerault, Ludovic Rovisse, assistant de Philippe Demercastel en

charge du meeting, nous a appris « qu’il

était arrivé depuis une semaine et qu’il avait sans doute manqué d’un travail

pour gagner. Il s’est retrouvé un peu trop tôt devant et s’est un peu repris

ensuite. » Satisfaction mais aussi déception de perdre de si peu.

La satisfaction était de mise, sans réserve, chez Jean-Marc

Capitte pour Gris de Gris. « Il effectuait

une petite rentrée et avait du poids aujourd’hui. C’est une bonne sortie et il

va se présenter directement dans le Grand Prix de la

Riviera (L) sans course intermédiaire. »

Le rendez-vous est pris pour le 10 février.

 

  

 

 

LA 1RE DE CAGNES POUR HENRI-ALEX PANTALL

Fairy Duster (Green Desert) avait débuté

à 2ans dans le prix de la

Cascade à Longchamp, épreuve d’inédites toujours convoitée.

Elle avait alors croisé le chemin d’une extra-terrestre nommée Zarkava

(Zamindar), future lauréate du prix Marcel Boussac (Gr1) puis quittait les

boxes d’André Fabre pour rejoindre ceux d’Henri-Alex Pantall.

Convaincante à Nantes en novembre, tout en étant battue par Prés

des Etoiles (Touch of the Blues), Fairy Duster revêtait ici logiquement l’habit

de (grande) favorite, à 7/10. Elle remplissait parfaitement son contrat et

satisfaisait son entraîneur qui lui a déjà concocté son programme cagnois à

venir : le prix Joseph Collignon, le 28 janvier, et le prix Policeman (L),

le 23 février, en grand objectif du meeting. A noter qu’Alex Pantall avait déjà

sous sa responsabilité sa mère, Jomana (Darshaan), à qui il avait fait gagner

les prix Corrida (Gr3) et Exbury (Gr3) en 2002.

Sa dauphine, à deux longueurs, a pour nom Carpatha (Red Ransom). Acquise par Guy Petit aux ventes montées

d’Arqana Saint-Cloud d’avril dernier pour 47.000€, elle dépend d’une belle famille

avec une mère Tora Bora (Grand Lodge) lauréate de listed en Angleterre pour

Lady Carolyn Warren (Highclere Stud Ltd). Carpatha est une pensionnaire de

Richard Chotard et a parfaitement répondu aux attentes de son entourage qui la

juge tardive. Elle devrait se présenter encore une fois durant le meeting avant

de prendre quelque repos.

 

 

WERNER

BALTROLMEI CHEZ LES POULAINS

Werner Baltromei présentait deux candidats dans le pendant pour

mâles et hongres de 3ans. Titan War

(War Blade) lui a vite fait monter le rythme cardiaque en concédant plusieurs

longueurs au départ, au contraire de Song

of Tiger (Tiger Hill). Ce poulain, borgne à gauche, ne semblait pas gêné

par le parcours à main gauche et l’emportait avec aisance. Titan War signait,

pour sa part, une belle fin de course pour finalement s’octroyer la 5e place sous la monte

d’Andreas Suborics. Werner Baltromei estime ses deux représentants « de même valeur. Le gagnant est plutôt

un cheval de terrain lourd et a donc été avantagé. Il pourrait aller vers le

prix Policeman (L) (le 23 février, ndlr). »

 

 

NICOLAS

CLEMENT MISE SUR ANISAKIS

Nicolas Clément a placé son pensionnaire Touching Kings (Kutub) à la 2e place du prix de Menton,

l’épreuve pour mâles de 3ans remportée par Song of Tiger. Il est arrivé sur la

côte d’Azur avec un lot d’une demi-douzaine de chevaux et compte au premier

chef sur le 4ans Anisakis

(Kaldounévées) pour briller durant les prochaines semaines. Ce dernier dispose

de deux engagements possibles dans les jours à venir : les 18 et 22 janvier.