Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Deauville (matin) : il fallait se lever tot

Autres informations / 06.01.2008

Deauville (matin) : il fallait se lever tot

Sportivement

parlant, la réunion de ce matin offrait un peu plus d'intérêt que celle de

l'après-midi, avec notamment en épreuve d'ouverture le Prix du Vieux Pont

réservé aux mâles de 4ans. Mieux valait donc ce lever tôt pour venir à

Deauville aujourd'hui, tout comme « il fallait se lever de bonne heure » pour penser

que Day Set (Daylami) parviendrai à reprendre le meilleur sur Flying Teapot

(King Charlemagne), tant, à 200 mètres du poteau, celui-ci semblait bien parti

pour s'imposer. Néanmoins, une fois bien équilibré, Day Set a terminé fort pour

venir à bout de l'animateur, faisant plaisir à son entraîneur, Philippe Van de

Poële : « Il a bien gagné, faisant un bon effort final, surtout qu'à 200 mètres

du poteau il semblait difficile de pouvoir revenir sur l'échappé ». Compagnon

d'entraînement du lauréat, Double Vision (Linamix) termine lui 4e, sans avoir

réellement fait illusion : « C'est plus un cheval de terrain lourd. Il est un

peu décevant aujourd'hui, au vu des valeurs qu'il a réalisées à 2ans, même s'il

est l'arrivée. Il va maintenant être orienté sur l'obstacle ». Dans la 3e

épreuve de la matinée, Zetel (Zieten) n'a pu devancer les adversaires qu'elle

avait battus le 13 décembre dernier sur ce parcours. Le jumelé gagnant est, de

haute lutte, revenu aux deux partants entraînés par Werner Baltromei : Austrian

(Second Set) devant Famous (King Charlemagne). Pivock (Pivotal) pour sa part

rassurait un peu en prenant la troisième place, lui qui a été éloigné de la

compétition pendant 3ans mais qui avait, pour ses débuts, terminer deuxième de

Divine Proportions (Kingmambo). La dernière course de la matinée est revenue à

Mandalay  (Celtic Swing). Cette dernière

venait de battre, sur ce parcours, Day Set, en étant montée ce jour-là par

Ioritz Mendizabal. Andreas Suborics, son jockey du jour, nous a déclaré après

la course : « Je la découvrais aujourd'hui et elle m'a fait bonne impression.

J'ai eu un parcours en deuxième position, le nez au vent, mais elle a très bien

lutté dans la phase finale pour repousser les attaques ». Deuxième, Pashmina

India (Kouroun) confirmait sa récente deuxième place derrière Staraco (Loup

Solitaire) sur ce tracé.