Laureldean lady prend son envol

Autres informations / 10.01.2008

Laureldean lady prend son envol

Laureldean

Lady (Statue of Liberty) a brillamment ouvert son palmarès dans le Prix Étienne

Pollet (F) sur les 1.500 mètres de la PSF, où la pensionnaire de François

Rohaut avait débuté par une deuxième place après des premiers pas décevants à

Bordeaux en novembre. La soeur de Regime (Golan), deuxième du Prix Eugène Adam

(Gr2)  l’été dernier, était munie

d’oeillères pour la deuxième fois et après avoir attendue en bonne place, elle

a nettement dominé Danse de Boitron (Until Sundown). Son entraîneur s’attend à

de nouveaux progrès : « Elle était un peu allante la dernière fois, a-t-il noté

au micro d’Equidia, et progresse encore. Nous allons laisser tomber le meeting

de Pau, et peut-être aller sur Cagnes. » Absente aux ventes d’élevage 2005,

alors qu’elle était foal, à Tattersalls, Laureldean Lady porte les mêmes

couleurs que Laureldean Gale (Grand Slam), deuxième du Prix du Calvados (Gr3)

de Proviso pour le propriétaire Dermot Brennan (elle est passée ensuite sous la

coupe de Godolphin), également représenté en 2006 par Laureldean Express

(Inchinor), deuxième du Critérium du Languedoc de Literato. Le programme de

plat, assez terne, a néanmoins vu la victoire in extremis, dans le handicap des

4ans, d’une courageuse Rusalka (Golan), préparée par l’Espagnol Guillermo

Arizkorreta et associée à un autre Basque, Ioritz Mendizabal.