Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Angers 14-02-08

Autres informations / 15.02.2008

Angers 14-02-08

 

Course 1

:

Pas moins de

cinq inédites au départ de cette première épreuve du jour et, parmi elles, la

favorite, First Legend, qui n'est autre que la soeur de First Charm. Matasurf,

inédite elle aussi, compromet une grande partie de ses chances au départ où

elle reste dans sa stalle quelques secondes, au contraire de Maille Stern, qui

se retrouve rapidement aux avant-postes. First Legend vient à ses côtés devant

R du Temps Sivola et Cymbal. Dans le premier tournant, Chi Wara Sheba progresse

à l'extérieur devant Anna Ivanovna et vient se placer sur la ligne de tête. Peu

de changement en face tout comme dans la fausse ligne droite et, pour aborder

la ligne droite, First Legend relaie en tête Maille Stern avant d'être attaquée

par Cymbal. A l'issue d'une vive lutte, Cymbal prend définitivement le meilleur

sur First Legend à environ 150

mètres du poteau. A nette distance, la chevronnée Tekila

de l'Orme termine bien et s'empare de la troisième place devant l'animatrice

Maille Stern, qui n'a nullement démérité dans la phase finale.

 

Course 2

:

Ils sont trois

de front pour aborder le premier tournant de ce Prix France-Galop : Sky Flash,

Welmark, le favori, qui tire d'ailleurs quelque peu, et Tilk. Ce dernier vient

d'ailleurs en face prendre les commandes de l'épreuve avec Northern Shurgard à

son extérieur et qui s'est rapproché en épaisseur dans le tournant. Une fois

caché derrière le dernier nommé, Welmark arrête de tirer et se retrouve placé

au côté de Sky Flash. Poli Shei se rapproche en face, alors que Pyrame, assez

décevant la dernière fois à Deauville, se trouve à l'arrière-garde et se montre

brillant. Dans la fausse ligne droite, Northern Shurgard relaie Tilk qui

commence à faiblir au contraire de Welmark qui semble posséder pas mal de

ressources. Ce dernier prend facilement la mesure de Northern Shurgard dans la

ligne droite et s'impose, ouvrant logiquement son palmarès, lui qui restait sur

une bonne deuxième place derrière Finikas (plus expérimenté que lui) sur la PSF de Deauville. La lutte

pour les accessits est assez serrée et, finalement, la deuxième place revient à

Sky Flash, assez étonnant et auteur d'une belle ligne droite, en pleine piste,

tout comme Milmajor, battu de peu. Tout près, à la corde, Quickly Traou Land et

Sean Quercus, sont respectivement quatrième et cinquième.

 

Course 3

:

Dans cette

épreuve pour AQPS, 2 concurrents ayant effectué des débuts victorieux se

détachent : Quira d'Oudairies (lauréat sur cette piste) et Quel Mome (brillante

lauréate sur le sable de Pau alors qu'elle avait été supplémentée ce jour-là).

A la sortie des stalles, il y a une bousculade entre Qual Camome, Qendya Lil et

Querida d'Estruval. Toutefois, cela n'empêche pas Qendya Lil de se trouver en

tête pour aborder le premier virage. Elle précède Quistis, Qual Camome, qui

fait ses débuts, Quel Mome, à l'extérieur, Quira d'Oudaries et Quizitca Deurie.

En face, Qendya Lil anime toujours la course, alors que Quizitca Deurie,

Quintessence du Lay et Quarahibe d'Ycy progressent à l'extérieur. Au début de

la ligne droite, Quitis attaque l'animatrice et prend sa mesure après avoir eu

un bon parcours dans son sillage. Toutefois, Quel Mome, l'attaque à son tour et

lui prend définitivement l'avantage à environ 200 mètres du poteau.

Elle s'impose de belle manière une nouvelle fois, restant ainsi invaincue en

deux tentatives. Quiskis conserve la deuxième place face à Quira d'Oudairies,

pris de vitesse au début de la ligne droite mais qui a terminé plaisamment.

Qual Camome réalise de bons débuts et se classe quatrième devant Quintessence

du Lay.

 

Course 4

:

Servian

s'échappe avant le départ de ce petit handicap mais est vite rattrapé. Une fois

le départ donné, Super Illusion perd un peu de terrain mais recolle vite au

peloton. Au bout de la ligne droite des tribunes, Chiouleven est en tête avec

River Quick à son extérieur, devant Barhill, monté par Mathieu Androuin en

remplacement de Jean-Bernard Eyquem, Kerlouedec et Trio du Berlais. Ce dernier

progresse en face et vient dans le sillage des animateurs. Ali Océan tente lui

aussi de se rapprocher tandis qu'à l'arrière-garde se trouve la favorite, To

Green. Pour aborder la ligne droite, River Quick prend la mesure de

l'animateur, Chiouleven, qui rentre dans le rang. River Quick ne tarde pas à se

détacher et parvient, jusqu'au poteau, à vivre sur son avance. Mipan, longtemps

parmi les derniers, termine très fort pour prendre le premier accessit à

Kerlouedec, auteur d'un bon effort final. Lhuisne, gênée un instant au début de

la ligne droite, fournit une belle fin de course et se classe quatrième, à la

corde.

 

Course 5

:

Malgré son

numéro 16 dans les stalles, la favorite, Dahara (qui fait sa rentrée

aujourd'hui), se retrouve rapidement en tête, profitant du train peu soutenu

alors que les concurrents passent devant les tribunes. Night Rocker se trouve

sur la ligne de tête devant Omitas, Rue de Lappe, qui n'a pas bénéficié d'un

bon parcours dernièrement mais qui avait montré à Deauville qu'il revenait en

forme, Sicyus de Juillet, en rupture d'obstacle, Verdi, Loulane et Marshall,

contraint aux extérieurs. En face, l'allure reste toujours aussi peu sélective

et personne n'attaque vraiment pour aborder la fausse ligne droite. Comme

souvent dans ces cas-là, il est toujours difficile de revenir de

l'arrière-garde ; les animateurs redémarrant devant les attentistes. Rue de

Lappe prend assez tôt la mesure de Dahara et file au poteau, n'étant pas

inquiété dans la phase finale. Dahara se montre courageuse mais doit laisser le

premier accessit à Orient Brun, pris de vitesse au début de la ligne droite et

légèrement contrarié à environ 300 mètres du but. La grise Loulane, brillante

lauréate à ce niveau en fin d'année 2007, se comporte bien et se classe

quatrième, à la corde. Sushi trace une belle ligne droite et revient de loin

terminer sixième.

 

Course 6

:

Le grand favori

de cette première épreuve d'obstacles du jour, One to Catch, se montre fautif

dès le saut de la deuxième haie alors qu'il se trouve à l'arrière-garde. Pour

sauter la rivière des tribunes (troisième obstacle du parcours), quatre concurrents

animent l'épreuve, à savoir Oscar d'Argos, Oasis des Tartifumes, Pour Notre

Plaisir et O Brazil.  Peu après, Paso

Doble, le frère d'El Paso III, saute le passage de route. En face, on trouve

toujours les même en tête, tandis qu'à l'arrière-garde pointent One to Catch et

le débutant en obstacle Opa du Hardrais, qui semble en difficulté. Pour

franchir une nouvelle fois la rivière des tribunes, il n'y a aucun changement

en tête, si ce n'est qu'Oscar d'Argos relaie Oasis des Tartifumes en première

place. Au début d'en face, One to Catch et Opa du Hardrais sont, logiquement,

arrêtés, alors que Pour Notre Plaisir commet une légère faute et perd du

terrain ; il sera d'ailleurs arrêté ensuite. Pour aborder le dernier tournant,

Plutus des Obeaux, Paso Doble et Officier tentent de refaire du terrain sur

Oscar d'Argos, Oasis des Tartifume et O Brazil. Le dernier obstacle est sauté

en tête par Oscar d'Argos, alors qu'ils sont encore quatre à pouvoir disputer

la victoire. Oscar d'Argos résiste jusqu'au bout à la bonne attaque d'Oasis des

Obeaux. La troisième place revient à O Brazil, constamment parmi les chevaux de

tête devant Officier, auteur d'un bon retour. Paso Doble est tombé à la

dernière haie alors qu'il pouvait, semble-t-il, prétendre à une place.

 

Course 7

:

On fait une

nouvelle fois confiance au trio Lazar-Macaire-Ricou au départ de cette dernière

épreuve de ce mini-meeting, puisque Zentaurus, comme son compagnon de casaque

One to Catch (course 6), est installé favori. Zentaurus prend d'ailleurs

rapidement les commandes de l'épreuve en compagnie d'Emilton, qui manque de

dérober au saut de la quatrième haie, au bout de la ligne d'en face. Rochemin

vient ensuite avec The Surf et Mick Passoa. Pour passer devant les tribunes,

Atemi Bois Emery se rapproche, plutôt côté corde, tandis qu'à l'arrière-garde

se trouvent Lord of Gold, Valer et Pasternakovitch. En face, l'allure

s'accélère quelque peu sous l'impulsion de Zentaurus, suivi par Emilton et

Atemi Bois Emery, alors que Rochemin semble demander à souffler un peu.

Zentaurus commence à se détacher dans la fausse ligne droite et aborde le

dernier obstacle en tête. Il ne mollit pas sur le plat et s'impose très

brillamment, bien que biaisant légèrement à gauche, ouvrant ainsi son palmarès

; cette victoire devrait en appeler d'autres. La lutte pour les accessits est

plus vive et c'est finalement Rochemin qui, courageusement, sur le plat,

parvient à prendre le meilleur sur Emilton, qui s'est bien comporté malgré sa

faute en début de parcours. Ensuite, Lord of Gold se classe, pour sa deuxième

sortie, quatrième, devant Midoun, en retrait, qui réalise de bons débuts en

compétition.