Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Angers premiere

Autres informations / 12.02.2008

Angers premiere

Angers ouvre

ses portes ce 12 février et enchaînera dès le 14. Le programme de cette journée

de début, journée au galop uniquement, réunit toutes les disciplines. Cinq

épreuves de plat seront complétées par un steeple et une course de haies.

 

AFFAIRE DE SPECIALISTES

On entrera très

rapidement dans le vif du sujet avec la meilleure course installée en tête de

programme. Le prix La Koumia

(D) sur 1600m réunit en effet quelques 3ans au cursus déjà intéressant.

Beaucoup, parmi les protagonistes, ont déjà acquis une valeur handicap :

six ont ainsi été crédités d’une valeur supérieure à 30. Jean-Claude Rouget est

un des hommes en forme de ce début d’année, mais n’est-ce pas le même cas

depuis plusieurs années déjà ? Il présente Carlior (Orpen), frère de Carlotamix (Linamix), lauréat du

Critérium International (Gr1) de Saint-Cloud. Ce ressortissant de la casaque de

SA Aga Khan n’a pas montré le même talent et la même précocité que son aîné à

2ans et compte essentiellement une victoire à petit niveau en débutant (course

G) à Lyon-Parilly. Dans ce contexte, Carlior devra se méfier des deux candidats

d’un autre homme habituellement en forme en début d’année : Cyriaque

Diard. Celui-ci sellera d’abord Adnamick

(Adnaan), un concurrent très régulier qui a croisé la route de Gris Tendre en

décembre à Toulouse. Pointé à huit longueurs dans un terrain excessivement

lourd, cette ligne peut néanmoins suffire. Cyriaque Diard présentera également Dawaès (Marchand de Sable) une pouliche

qui a pris la 4e place à Angers du prix Brantôme sur 2000m. Même si

le Brantôme a quelque peu perdu de son lustre, ce classement lui confère des

chances.

Un coup d’œil

sur l’arrivée 2007 donnait Charleval (entraînement Cyriaque Diard) devant Mezzo

Forte (Jean-Claude Rouget), alors il s’agit ici peut-être d’une affaire de

spécialistes…

 

FOCUS CYRIAQUE DIARD

« Je vais à Angers confiant ;

j’espère y passer une belle journée. Mes chevaux sont très bien, peut-être

mieux que l’an dernier à la même époque. Dans la course D, Adnamick est en belle

condition d’autant plus qu’il a passé l’hiver à Pau. Il est rentré samedi

dernier. Dawaès est restée chez moi et est un petit moins avancée dans sa

condition. Dans les 4ans, Aloisi (Kalinisi) aura aussi une très belle chance.

Elle vient de bien courir à Pau (3e). Dans le réclamer, mes deux

engagées sont parfaitement dans leur catégorie comme le montrent leur dernière

sortie dans une catégorie similaire. »

 

 

DES EXPERIENCES SIMILAIRES

Des 3ans moins

confirmés s’alignent au départ du maiden, prix du Mesnil (G). Commissaire (Anabaa Blue) et No Green Just Blue (Green Tune) ont

connu des expériences à 2ans très similaires. Sans doute estimés par leur

entourage, ils ont pris part, chacun, à de bons maidens de niveau B. S’ils s’y

sont bien défendus sans réussir à mieux faire que 4e pour

Commissaire et 3e pour No Green Just Blue, ils devraient trouver une

voie plus dégagée à Angers.

 

LE RETOUR DE PAU

Dans la

principale épreuve de la journée en obstacle, le prix Yann Roy sur le steeple,

deux écoles vont s’affronter : ceux qui reviennent du meeting de Pau voire

de Cagnes et… les autres. Les premiers présentent évidemment une forme

avancée ; il s’agit de Chepstow

(Marathon), Gold Seeker (Soft

Machine), Opium de Cotte (Apple

Tree) et Horta (Assessor). Gold

Seeker a pris part en Béarn au prix Gaston Phoebus, épreuve de consolation pour

quelques prétendants déçus du Grand Steeple. Gold Seeker s’y classait 5e

quand le lauréat avait pour nom Kiléfou d’Airy, 2e d’Etoile d’Ainay

dans la grande épreuve locale. Chepstow a fait mieux le 13 janvier dans un bon

prix de série avec une 2e place. Idem pour Horta mais en haies le 26

janvier. Hamçon Bleu (Dadarissime)

présente un profil singulier. Il a effectué une rentrée le 3 février à

Machecoul dans laquelle il est tombé. Son niveau de forme est donc encore bien

difficile à évaluer.