Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Benoit gicquel brise la glace

Autres informations / 23.02.2008

Benoit gicquel brise la glace

FONTAINEBLEAU,

Vendredi 22 février

De

retour sur les hippodromes le 10 février dernier après deux mois et demi

d’arrêt, Benoît Gicquel [photo] a remporté sa première victoire de l’année avec

le favori Synaptique (Saint des Saints) dans le Prix des Daguets, un steeple de

4ans AQPS où se retrouvaient des sauteurs prometteurs. Le pensionnaire de

Guillaume Macaire a néanmoins dominé son sujet d’un bout à l’autre pour ses

débuts dans la spécialité, repartant pour finir sous l’attaque de Quentin d’Ex

(Dark Moondancer), qui l’avait filé tout le parcours. Troisième en retrait,

l’inédit Quasselande (Dark Moondancer) n’a pas démérité tandis que deux des

principaux espoirs de la course, Quick Carmont (Goldneyev, propre frère de Lord

Carmont) et Quinto d’Oudairies (Robin des Prés) sont tombés en face.

Autre

première victoire, mais la toute première en obstacle, celle de Steven Colas

dans le Prix Jacques Géliot, un réclamer sur les haies qu’il a remporté tout à

la fin avec Deschamps and Co (Epistolaire).

RIBO

RISK REPOUSSE KHAYRABAD

Nettement

battu à deux reprises en haies, dont une fois sur

cette  piste, 

Ribo  Risk  (take 

Risks)  s’est  montré 

très convaincant pour son retour dans le Prix des Héronnières, où le

pensionnaire de Marcel Rolland a tenu sûrement en respect  l’ex-Aga 

Khan  «  mulryanisé 

»  Khayrabad (Daylami), qui

débutait sur les obstacles. La course a été longtemps menée par Paco de

Villebois (Sleeping Car), qui a complètement craqué dans le dernier tournant,

laissant les deux premiers s’échapper alors, le troisième Sky Flash

(Chichicastenango) terminant loin des suivants. Chez les pouliches du Prix des

courses de Craon, toujours sur les haies, Ma Belle Tef (Medaaly), une sœur

utérine d’Ovidie (Gold Away), s’est glissée le long de la corde pour priver

Tampa Bay (Marathon) d’une victoire qui avait longtemps semblé devoir lui

sourire après qu’elle eut mené les débats.