Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Cagnes debriefé

Autres informations / 22.02.2008

Cagnes debriefé

La traditionnelle réunion de fin de meeting d’hiver à Cagnes

s'est tenue mercredi 20 dans le Salon Masséna après la dernière course. En

l'absence du Président Forcioli-Conti, mais en présence des vice-présidents,

elle a été dirigée par le secrétaire général de la S.C.C.A, Robert Roucayrol,

assisté de François Boulard, représentant de France-Galop. De nombreux

entraîneurs (Jean-Marc Capitte, Rodolphe Collet, Didier Prod'homme, Fabrice

Chappet, Jean-Jacques Boutin, Cédric et Mathieu Boutin, Patrice Chatelain, Jean-Pierre

Perruchot, Werner Baltromei, Luis-Alberto Urbano-Grajales, Yannick Fertillet,

Anne-Cécile Trouvé et Brigitte Renk, par exemple) et certains jockeys (Thomas

Huet, Julien Augé, Nadège Ouakli, Mathias Sautjeau, William Messina) ont

répondu favorablement à l'invitation.

Après que Robert Roucayrol eut donné quelques chiffres quant

au nombre de partants (1.578 et 12,7 de moyenne par peloton) et précisé que le

nouveau responsable de l'entretien des pistes, M. Nau, était en place depuis

novembre, la parole a été donnée aux socioprofessionnels.     

Ceux-ci se sont montrés unanimes pour dénoncer la PSF. Cette

piste, trop rapide, est jugée dure et éprouvante pour les chevaux. Par

ailleurs, les projections importantes font mal aux chevaux et aux hommes. Après

huit années de fonctionnement, elle a fait son temps, se dégrade et a besoin

d'être refaite.A titre d'exemple, JeanMarc Capitte, a mentionné que son

pensionnaire Gris de Gris, lauréat du Grand Prix de la Riviera (L), avait connu

quelques problèmes et difficilement récupéré de ses efforts, lui qui n'avait pas

eu de soucis de santé jusqu’alors. La décision d’une éventuelle réfection de

cette PSF appartient désormais à la société-mère, mais elle semble vitale pour

le bon déroulement des courses sur cette surface et pour les chevaux qui s'y

produisent. Les entraîneurs ont mis en avant la PSF de Deauville, qui donne

entière satisfaction.

Sur les autres points mentionnés, citons que le passage de

route situé dans la ligne d'en face sera de la même texture que celui d’après

le passage du poteau, et qui ne pose aucun problème. Pour la piste

d'entraînement intérieure en sable, il a été demandé qu'elle soit utilisée

parfois à main droite, mais cela pose un problème de sécurité avec un risque

augmenté d'accident.

Peu de remarques ont été faites sur le programme des 19

réunions, dont neuf avec événements qui a, dans l'ensemble, satisfait les

usagers. En revanche, les professionnels demandent que le programme du meeting

soit mis plus tôt à leur disposition (début octobre semble être l'idéal).