Défi du galop : toujours plus haut

Autres informations / 24.02.2008

Défi du galop : toujours plus haut

Quand une

douzaine de sociétés de courses ont créé le Défi du Galop, il y a deux ans,

elles avaient un objectif clair : relever le rating de leur Grand prix

local. Et quoi de mieux, pour cela, que d’intégrer cette course au sein d’un

challenge national ? Un championnat offre à la fois des « prix »

record (par l’entremise des bonus financiers alloués aux plus méritants) et une

visibilité/notoriété supérieure. C’étaient là les deux principaux facteurs du

succès de la grande référence française en matière de circuits hippiques, le

Grand National du Trot ; ce sont désormais également les facteurs de

réussite du Défi du Galop, dont les épreuves ont vu leur rating progresser

depuis la création du challenge. Entre 2006 et 2007, six étapes sur les neuf

disputées en France ont vu leur rating s’améliorer !

Ainsi, alors

que deux étapes sur quinze seulement ont le label Gr3 (Vichy et Baden), six

étapes sur les douze organisées en 2007 atteignaient ou tutoyaient un rating

moyen de 105… qui est requis pour devenir un Gr3. Et évidemment, toutes les

listeds disputées en France dans le cadre du Défi dépassaient le niveau 95, qui

est celui des courses principales – certaines très nettement, comme le Grand

Prix de Lyon dont le rating a atteint 107,5 lors de la victoire de Kocab, ce

qui est tout à fait exceptionnel pour une listed.