La californie se pare de « gris »

Autres informations / 10.02.2008

La californie se pare de « gris »

Ha


 

 

Dimanche 10, Cagnes-sur-Mer. Deux Listed sont au programme

de la première grande réunion du meeting de Cagnes avec le Prix de la

Californie et le Grand Prix de la Riviera. Réservé aux 3ans et disputé sur

1.500 mètres, le Prix de la Californie ira peut-être à Pau puisque deux

entraîneurs de Sers présentent deux des premières chances de la course.

Jean-Claude Rouget présente Gris Tendre (Slickly), qui a remporté une des

courses préparatoires par quatre longueurs et semble en mesure de confirmer.

François Rohaut, lui, a délégué White Spire (Septième Ciel), lauréate elle

aussi cet hiver à Cagnes en vue de cet objectif et déjà notée dans des lots de

qualité. Elle vient de devancer de peu mais sûrement Rafale Béré (Verglas), qui

peut avoir progressé, selon Didier Prod’homme. La meilleure valeur de la course

est Flying Blue (Fly to the Stars) mais l’espagnol, qui est avec Gris Tendre le

seul mâle du peloton, doit cette marque à sa deuxième place de Wilki, l’été

dernier à La Teste. Il fera sa rentrée ici après trois mois d’absence.

Le Grand Prix de la Riviera (L) est la première manche du

circuit européen des pistes tous temps. Cette course semble plus ouverte que

celle des 3ans sur le gazon : pas moins de huit des treize concurrents restent

sur une victoire !   Tenant du titre,

Merlerault [photo] (Royal Academy) sera probablement le plus en vue, mais il ne

dispose pas d’une marge de manœuvre très large. Il vient de bien battre Benta

Berri (Priolo), qui a finalement préféré cet engagement au Grand Prix de

l’Andalousie. Quatrième ce jour-là avec un par- cours difficile, l’allemand

Fighting Johan (Johan Cruyff) a le droit d’espérer un revanche avec une

condition améliorée et le retour de ses œillères sur ses montants de bride.

Dans le registre européen, deux italiens sont aussi au

départ. Place in Line (Docksider) a déjà remporté quatre Listed et cette série

l’empêche pratiquement de courir dans son pays, où les gagnants à ce niveau à

deux reprises doivent attendre un an avant d’y retenter leur chance… Le pensionnaire

de Gianluca Bietolini, qui l’a confié à son frère Gabriele, a néanmoins déjà

montré sa valeur et sa capacité à réussir sur toutes les distances, et

notamment sur la PSF romaine. Son compatriote Allied Winner (Allied Forces)

vient de terminer quatrième de Gallardo (Halling), qu’il retrouve ici, mais

peut mieux faire car il a figuré au niveau Gr1 en Argentine et a dû se produire

dans des courses d’amateurs en Italie faute d’un programme qui lui soit adapté.

Il a gagné très facilement chez les amateurs. Staraco (Loup Solitaire) a fait

très belle impression lors de sa dernière victoire sur cette piste, mais il est

rallongé. Estrela  Brage  (Silic) 

vient  de  remporter 

un  handicap cagnois  avec 

60,5  kilos,  et 

le  jeune  Enfant 

de  Lune (Inchinor) a gagné

facilement – pratiquement sans effort – mais monte de catégorie et est

raccourci, pour sa part. Silver Point (Commands) n’a pas couru depuis près d’un

mois, lorsqu’il devançait justement le favori Merlerault… Reste le cas de Gris

de Gris (Slickly). Si Merlerault a tiré le 12 à la corde, ce pensionnaire de

Jean-Marc Capitte a été encore plus défavorisé avec le 13, sur un parcours où

ce type de handicap compte beaucoup. « Il est extra, a néanmoins estimé son

entraîneur, et il retrouve enfin des conditions de course favorables. Mais il

va généralement dans le groupe de tête, et le 13 à la corde, c’est ennuyeux. »