Le grand rendez-vous du turf qatari

Autres informations / 27.02.2008

Le grand rendez-vous du turf qatari

Tétière : International

 

Mercredi 27, Doha (Qatar). Nouveau partenaire du Prix de l’Arc de

Triomphe, le Qatar cherche à développer le renom de ses courses de pur-sang à

travers cette opération de communication, mais aussi en assurant la promotion

d’un programme ambitieux sur ses terres. Les plus importantes épreuves du

programme qatari pour pur-sang anglais se déroulent mercredi et jeudi avec

notamment la participation d’Olivier Peslier mais aussi de quelques-unes des plus

importantes écuries de Dubaï, et plus particulièrement celle de Mike de Kock.

En effet, la Qatar International

Cup (2.400 mètres,

gazon), disputée jeudi soir sur l’hippodrome de Doha avec près de 185.000€ de

prix, attire de nombreuses convoitises parmi les écuries de tout le Golfe. La

défense qatarie s’organisera notamment autour des deux recrues d’Alban de

Mieulle aux ventes de l’Arc, Atlantic

Air (Kaldounevées) et Becher

(Vettori), opposés à seize adversaires. Le second vient de prendre 4ans et il

s’est imposé deux fois depuis son arrivée au Qatar avant de terminer deuxième

du Heir Apparent Trophy, le 31 janvier devant son aîné, quatrième ce jour-là.

Mike de Kock

délègue Bennie Blue (Rich Man’s

Gold), récent quatrième de handicap à Nad El Sheba sur le dirt après avoir terminé deuxième d’une course du même tonneau.

Quand on connaît le niveau de l’armada sud-af d’Almighty Mike, on se doit de se méfier de son représentant, placé

de groupe 1 en Afrique du Sud avant son transfert à Dubaï à l’été 2006.

 

 

DUBAÏ AUSSI… AVEC CURLIN

Jeudi 28, Nad El Sheba (Dubaï). En parallèle de ce « week-end »

de gala à Doha, Dubaï tiendra aussi la vedette avec les débuts de Curlin (Smart Strike) dans le Jaguar

Trophy, sur 2.000

mètres (dirt). Le programme comporte aussi les Oaks des

Émirats et un sprint de 1.200

mètres où l’on retrouvera le Français Mariol (Munir).

Bonne

nouvelle : les quatre dernières courses de cette réunion seront intégrées

au programme du PMU, c’est-à-dire qu’on pourra y assister en direct sur

Équidia.