L’emprise de kendo

Autres informations / 03.02.2008

L’emprise de kendo


 


 

Dimanche  3,  Pau. 

L’ovation  qu’a  reçu 

Kendo  du Montceau [photo] (Vidéo

Rock) lors de son dernier cava- lier seul pourrait à nouveau retentir car le

pensionnaire de Philippe  Peltier  partira 

grand  favori  du 

Prix  Gaston  de Bataille (L), le temps fort du cross

palois. Il retrouve David Berra, revenu plus vite que prévu en selle, seulement

dix- sept jours après s’être blessé, et la piste où il vient de gagner deux épreuves

préparatoires par une et demi puis vingt longueurs. Il battait à cette occasion

des valeurs sûres du cross au Pont-Long, Le Krakatoa (Murmure), Hawkso

(Matahawk) et le vétéran de 13 ans Monsieur le Vicomte (Take Risks), qui s’est

vengé dans son coin depuis plutôt plaisamment, un jour où le second nommé a

joué de mal- chance, tombant sur le plat dans le dernier tournant. Entraîneur

du favori et tenant du titre, Philippe Peltier est en tout cas convaincu que son

cheval sera présent au rendez-vous : « Je ne l’ai jamais eu comme ça », a-t-il

confié dans Paris-Turf, estimant ensuite que la distance de 6.200 mètres, soit

six cents de plus qu’en dernier lieu, ne devrait pas poser de problème à ce

solitaire.   

Toutefois,  ce  type 

de  course  convient 

très  bien  à  Le Krakatoa,

que Loïc Manceau a sellé une seule fois, et non deux  comme 

l’hiver  dernier,  avant 

ce  Prix  Gaston 

de Bataille. Il aurait dû débuter sa campagne à Toulouse mais moins bien

à ce moment-là, il avait contraint Loïc Manceau à différer. Un mal pour un bien

? Réponse dimanche. Remarquable challenger d’Étoile d’Ainay dans le Grand Prix

de Pau (Gr3), Kiléfou d’Airy (Sheyrann) trouve dans le Prix Gaston Phoebus une

belle occasion de prendre sa revanche. 

L’élève  de  Claude-Yves 

Pelsy,  qui  sera 

aussi représenté par deux des favoris du Prix Frederik Henry Prince sur

le steeple des 4ans AQPS, revient de loin avec mieux que de beaux restes, comme

il l’a montré il y a deux semaines.