Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Les bookmakers s'installent officiellement en espagne

Autres informations / 29.02.2008

Les bookmakers s'installent officiellement en espagne

 

Les autorités politiques régionales de Madrid et du Pays Basque

ont décidé récemment de libéraliser les jeux dans leur région en autorisant

l'installation de betting-shops dans les rues des zones urbaines de ces

régions.

 

Se précipitant dans cette ouverture qui rompt avec une

législation assez stricte jusqu'ici, 9 entreprises de bookmaking, dont

certaines associées avec des books anglais, ont demandé d'obtenir les licences

qui seront octroyées bientôt. C'est ainsi que Victoria SA, dont les liens avec

William Hill sont notoires, se propose d'ouvrir 50 points de vente entre Madrid

et le Nord-Ouest basque du pays.

 

Cette nouvelle législation autorise la prise de paris sur une

trentaine de sports dont le football, le basket, la pelote basque et bien sûr

les courses de chevaux. Elle ne précise pas pour l'instant quels types de

rapport ces officines entretiendront avec les fédérations sportives concernées.

 

Est-ce que cette nouvelle est de nature à aider la renaissance

des courses en Espagne, cela est bien douteux dans le contexte difficile des

courses espagnoles qui s'apparentent à celles de pays comme l'Allemagne ou le

Bénélux, mais il faudra attendre d'autres précisions pour pouvoir formuler une

opinion définitive.

Connaissant par ailleurs les rapports étroits entre les courses

Basques et madrilènes et les courses françaises du Sud-Ouest, les

professionnels espagnols se rendant souvent en France, on peut s'interroger sur

l'effet de cette nouvelle organisation espagnole des paris sur les courses

régionales françaises…

 

Emportée par cette dynamique du jeu bookmaking qui a eu de

funestes effets sur les courses européennes qui y ont goûté, Emma Mateos,

Directrice du Marketing de Victoria SA, n'a pas hésité à déclarer : "Il

s'agit d'une merveilleuse opportunité pour vivre l'émotion sportive avec encore

plus d'intensité que de jouer sur ces sports".