Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Les engagements classiques au scalpel

Autres informations / 28.02.2008

Les engagements classiques au scalpel

JDG vous livre

des statistiques exclusives sur les engagements classiques 2008. Course par

course, pays par pays, entraîneur par entraîneur, dichotomie Paris/Province,

retrouvez, aujourd’hui et demain, ceux qui ont fait ces engagements et entrent

ainsi dans la valse du rêve « classique ».

Ce sont 764

engagements qui ont été souscrits dans les épreuves classiques du printemps, à

savoir les Poules d’Essai des Poulains et Pouliches, Prix de Diane et Prix du

Jockey-Club. Ce chiffre est le plus élevé depuis 2001, sachant que seule

l’année 2002 avait vu son total dépasser la barre des 700. Plus globalement, en

incluant les poules préparatoires de groupe 2 (Prix Noailles, Greffulhe et

Hocquart) et les groupes 1 Prix Saint-Alary et Grand Prix de Paris, on arrive à

un cumul de 1405. Un volume sensiblement supérieur à 2007 (1322), 2006 (1146)

et 2005 (1206). S’il s’agissait là d’un indicateur de bonne santé économique,

les analystes en tout genre se réjouiraient. La croissance tant recherchée

existe, les engagements classiques l’ont rencontrée. Mais il s’agit là d’un

indicateur qui, pris isolément, n’a pas de véritable portée. Prudence et nuance

donc.

Pays par pays, la France arrive en tête pour

les quatre grandes épreuves classiques avec 428 souscriptions, soit 56% du

total. La

Grande-Bretagne affiche 173 noms (23%) et l’Irlande 133

(17%). Ce qui est remarquable, c’est bien la stabilité de ces ratios. En 2007

et 2006 les répartitions étaient les suivantes : France 55%/54%, Grande-Bretagne

24%/28% et Irlande 17%/15%. Quant aux trois autres pays contributeurs mineurs,

l’Italie, l’Allemagne, l’Espagne, leurs parts résiduelles n’évoluent pas

vraiment et sont, de toute manière, très peu significatives (au sens

statistique).

Retrouvez de pages

x à y l’ensemble de ces statistiques. En complément, JDG vous propose la liste

intégrale des engagés dans le Prix du Jockey Club en page z. Nous poursuivrons

demain avec le Prix de Diane et les distributions des engagements au sein du

groupe des entraîneurs, avec un éclairage particulier sur la comparaison

Paris/Province.