Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Lourde succession

Autres informations / 14.02.2008

Lourde succession

Jeudi 14 février, Angers. Le Prix Jeanne de Laval, un maiden réservé aux pouliches,

ouvrira le bal angevin étendu sur trois jours depuis mardi (deux réunions au

galop et une au trot). Cette course a permis de révéler ces dernières années des

pouliches de haut niveau. La lauréate 2007, Diyakalanie (Ashkalani) entraînée par Joël Boisnard, s’était

imposée de 15 longueurs avant de prendre quelques mois plus tard la 3e

place du Prix de Diane (Gr1). En 2006, Penne

(Sèvres Rose) pour Jean-Claude Rouget avait ensuite évolué au niveau des

groupes : 4e du Prix de Royaumont (Gr3). La (lourde) succession

est ouverte.

Cinq des seize partantes effectueront

leurs débuts en compétition. Parmi elles figure First Legend (Montjeu). C’est une propre sœur de First Charm (Anabaa), une bonne jument

d'obstacles qui s'est également illustrée à Chantilly en prenant la deuxième

place du Prix des Tourelles (L). Comme First Legend, Anna Ivanovna (Fasliyev) sera vue pour la première fois et, comme

First Legend, elle est rattachée à une belle famille. Sa deuxième mère,

Spectacular Joke (Spectacular Bird), a en effet remporté un Gr2 et un Gr3 il y

a 20ans et est à l’origine de Cox Orange (Trempolino), lauréate de groupes 3 (en

France et aux USA) et d’Amonita (Anabaa), détentrice du Prix Marcel Boussac

(Gr1). Outre Anna Ivanovna, Henri-Alex Pantall présente Cymbal (Singspiel) sous les couleurs de Cheikh Mohamed Al Maktoum.

Sa mère Valdara (Darshaan) est placée de groupe et a déjà produit Musha Merr (Sadler’s Wells) dont la qualité

était suffisante pour participer au Prix du Jockey-Club (Gr1) 2001. Ces trois

inédites de belle famille seront à observer de près face notamment à quatre

représentants de Ronald Caget (il présente la pouliche la plus expérimentée du

lot Tekila de l’Orme (Ultimately

Lucky) qui compte 15 sorties à ce jour) et à deux de François Doumen. Celui-ci

avait fait débuter Chi Wara Sheba

(High Hield) dans un bon lot d’inédits à Maisons-Laffitte en septembre.