Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Marzipan ou l’inconnu allemand

Autres informations / 15.02.2008

Marzipan ou l’inconnu allemand

Vendredi 15,

Fontainebleau. Si les

compétiteurs allemands sont devenus très présents dans le programme français,

ceci concerne essentiellement les épreuves de plat. La présence de Marzipan (Acatenango) sur les haies du

Prix Général Marion, réservé aux 4ans, relève d’un cas de figure plus original.

Présenté par Peter Schiergen et monté Paul-Andrew Johnson, ce candidat propose

une ligne simple et claire : il a gagné sa seule tentative sur les haies,

chez lui, à Neuss. La valeur réalisée est certainement difficile à évaluer mais

si l’entourage tente l’aventure de Fontainebleau, ce n’est sans doute pas par

simple goût du voyage. Saphir des Bois

(Saint des Saints) compte deux succès dans la discipline, à Vire et Nantes.

Cela devrait donc conférer une bonne chance en dépit d’une rentrée après deux

mois et demi d’absence. Thierry Doumen sellera Rhum Brun (Medaaly) qui s’est déjà essayé à Auteuil (3e

en novembre). Il a tenté ensuite l’aventure anglaise dans un groupe 2 à

Lingfield pour s’octroyer une 5e place dans une épreuve de six

partants. François Cottin présente trois partants. Le plus expérimenté est Daliapourovitch (Daliapour) avec pas

moins de sept sorties en haies. C’est lui qui a obtenu la monte de Dean

Gallagher. Les deux autres sont difficiles à évaluer : Quartel (Le Malmortois) est un AQPS qui

n’a qu’une course, en plat, à son actif (non placé), et Bouvier (Kingsalsa) débute. Ce dernier est le 11e

produit d’une fille de Blushing Groom dont la production n’a, globalement, pas brillé

sur les obstacles. Le second AQPS du peloton, Qabil (Ragmar), présenté par Nicolas Bertran de Balanda, n’a

disputé qu’une seule sortie, 5e à Lyon-Parilly. Mais l’épreuve, le

Prix du Tremblay, concentrait quelques compétiteurs demi sang de valeur.

 

CHAMIREY REVIENT SUR LE

STEEPLE

Vendredi 15,

Fontainebleau.

L’hippodrome de la Solle

accueillera des profils bien différents : les rentrants versus les

participants des meetings hivernaux de Pau et de Cagnes. Chamirey (Cadoudal) fait partie de ceux restés en hibernation et

effectuera un retour sur le steeple, après de belles escapades sur les balais,

dans le Prix de la Société

des courses du Pin. Monté par Bastien Bénard, nouvelle recrue de l’écurie

« Balanda – père », Chamirey n’a pas été vu en piste depuis trois

mois. Son jeune jockey qui lui était associé lors de sa deuxième place dans le

Prix Pierre de Lassus (Gr3) remporté par Shekira (Medaaly), tentera de lui

offrir son maiden tant attendu. En dix sorties, le pensionnaire mansonnien est

arrivé huit fois  « dans

l’argent ». « Il n’a pas

beaucoup d’expérience sur les gros obstacles, a déclaré Jehan Bertran de

Balanda à Paris Turf. Mais il aura

l’avantage d’avoir déjà vu le parcours l’an dernier. »

Sans

aucune expérience sur les « gros » en compétition, l’ex Aga Khan

désormais entraîné par Thierry Doumen, Zariyan

(Anabaa), un hongre aux origines de plat, débutera en effet sur le steeple

après huit sorties sur les haies. Ces deux rentrants devront notamment faire

face à Esplendido (Spadoun), lauréat

sur les haies cagnoises cet hiver puis deuxième pour ses débuts en steeple lors

de sa dernière sortie.

 

 

NOBLE KAÏD FAIT SA RENTREE

Vendredi 15,

Fontainebleau. Noble Kaïd (Kaïd Pous) effectuera son

retour à la compétition, dans le Prix de la Société des courses de Dieppe, deux mois et demi

après sa victoire dans la

Grande Course de Haies d’Enghien (Gr3) devant Alarm Call (Solar One). Il sera opposé

à sept partants et notamment à Lorainovitch

(Verbier) qui est en très belle forme selon son entourage. Son meeting cagnois

a mieux commencé qu’il n’a terminé. Lauréat d’une épreuve en ouverture du

meeting, Lorainovitch a ensuite été victime des aléas météorologiques et de

l’alourdissement des pistes. Il a ainsi été arrêté dans le Grand Prix de la Ville de Nice (Gr3). Vendredi

à Fontainebleau, le terrain sera probablement souple. Parmi les candidats les

plus en vue, on peut encore noter la présence de Mercelin (Passing Sale), également de retour de Cagnes. Après de

bonnes prestations sur la Côte

d’Azur 1er et 2e), Mercelin a dérobé dans la Grande Course de

Haies de Pau (L) d’Alarm Call. Son atout : il connaît et affectionne l’hippodrome

bellifontain.

 

 

JOLY PRECY TENTE LE DOUBLE

Vendredi 15,

Fontainebleau. Amateur

des haies de Fontainebleau, Joly Precy

(Gunboat Diplomacy) tente de décrocher une nouvelle victoire dans le Prix du Canton

de Fontainebleau, déjà inscrit à son palmarès l’an dernier. Le pensionnaire de

Jehan Bertran de Balanda, qui en est aussi propriétaire en association avec le

journaliste et présentateur du Grand Journal de Canal+, Michel Denisot, reste

sur quatre contre-performances ; mais il apprécie particulièrement le

parcours. Il sera opposé à Loup Brave

(True Brave) qui portera 71 kilos, soit le top-weight de la course et qui,

contrairement à Joly Precy, découvrira l’hippodrome. François Cottin présentera

pour sa part Dom Fontenail (Tel

Quel), lauréat du Prix Jean Gailly Taurines à Cagnes avant d’être arrêté aux

côtés de Lorainovitch dans le Grand Prix de la ville de Nice (Gr3). Dans cette

épreuve réservée aux 5ans et plus, trois benjamins seront au départ face à

leurs aînés et notamment Mundo

(Poliglote) qui n’a pas été revu en piste depuis deux mois.