Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Miswaki dans le club des 100

Autres informations / 05.02.2008

Miswaki dans le club des 100

Samedi 2 février, Etats-Unis.

Miswaki (Mr Prospector) continue pourtant à

faire parler alors même qu’il a été euthanasié en décembre 2004, à l’âge

respectable de 26ans. Sa production se charge de lui assurer une renommée

désormais posthume. Un de ses fils de 5ans, Simma Down, vient ainsi dans le

faire entrer dans le club très fermé des pères de plus de cent gagnants de

stakes. Simma Down a, en effet, remporté samedi 2 février un stake à Delta

Downs… par dead-heat ! Miswaki rejoint ainsi son père Mr Prospector dans

les sires de « 100 et plus ».

Miswaki avait

débuté sa carrière en France sous l’entraînement de François Boutin. A 2ans, il

avait inscrit son nom au palmarès du feu prix de la Salamandre (Gr1). Après

être passé par l’Angleterre, il avait poursuivi sa carrière aux USA sans

pouvoir accéder, chez lui, au rang de gagnant de groupe 1. John T.-L. Johns Jr

l’avait acquis en 1982 pour l’installer à Walmac Farm, près de Lexington dans

le Kentucky. Syndiqué sur la base 125.000$ la part, Miswaki est devenu un étalon

de tête. Père du champion américain de l’année 1991, Black Tie Affair

(Breeders’Cup Classic) et de la gagnante de l’Arc (Gr1) Urban Sea, Miswaki est

aussi devenu un père de mères recherché. Parmi ses poulinières miraculeuses, il

y a d’abord, évidemment Urban Sea, mère de Galileo (Sadler’s Wells), Black Sam

Bellamy (Sadler’s Wells), Melikah (Lammtarra) ou All Too Beautiful (Sadler’s

Wells). Il y aussi Daltawa, à l’origine de Dalakhani (Darshaan) et Daylami

(Doyoun) et Whakilyric, mère de d’Hernando (Niniski), Johann Quatz (Sadler’s

Wells) et Res Judicata (Rainbow Quest). Entre autres.

La lignée mâle

trouvera peut-être moins d’échos dans l’avenir. Actuellement, elle est avantageusement

représentée en France par Panis et Arnaqueur alors que Midyan, mort en 2002, a déjà été un

continuateur efficace.