Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

New york, au plus pres de la fin

Autres informations / 13.02.2008

New york, au plus pres de la fin

Lors d’une

déclaration donnée lundi 12 février dans l’après midi, le responsable de

l’association des courses New Yorkaises (NYRA), C. Steven Duncker, a révélé que

les négociations du week-end avec les officiels gouvernementaux de l’Etat

n’avaient pas trouvé d’issue. Jamais la

NYRA ne se trouve ainsi aussi prêt d’une cessation pure et

simple d’activité, à quelques heures de la fin de sa franchise, déjà repoussée

au 13 février. Le contenu de la nouvelle franchise fait l’objet de nombreuses

objections de la part des représentants des courses New Yorkaises. « Le projet actuel ne contient pas le

Business modèle et les conditions économiques qui permettraient à la NYRA de sortir de la faillite

et de revoir le modèle économique défaillant des courses de pur sang à New

York. Ce modèle est cassé et ce qui est proposé ne peut que l’aggraver et

mettre en péril toute l’industrie des courses en raison de la législation

imposée. » Ces termes très forts de Steven Duncker, rapportés par notre

confrère américain TDN, présagent mal de la sortie de crise. Et de revenir sur

les réformes déjà engagées. « Même

si nous avons convenu de réorganiser la

NYRA, comme nous nous y sommes déjà engagés avec le

gouverneur de l’Etat dans un protocole d’accord en septembre dernier, le

nouveau schéma proposé serait de politiser le Bureau et remettrait en cause des

réformes déjà accomplies. Ce serait un retour en arrière et cela ne servirait

ni les intérêts ces courses ni la population New Yorkaise. Dans l’état actuel

des négociations, il faut maintenant envisager l’interruption des courses cette

semaine ! »

De fait, la

sortie de crise va être très vite connue : encore quelques jours à

attendre.

Mais comment

une mégalopole comme New York pourrait-elle se priver de courses ? Cet

épisode n’annonce rien de rieur pour l’avenir des courses américaines. Même si

d’immenses réserves doivent être apportées à la contagion à l’ensemble du pays des

difficultés New Yorkaises dont la dimension conjoncturelle et la législation

locale sont des facteurs premiers.