Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Annulation choc à cheltenham

Autres informations / 13.03.2008

Annulation choc à cheltenham

Mercredi 12, Cheltenham (GB). Il ventait mais on n’imaginait pas, en

se couchant mardi, que la réunion du lendemain serait annulée. Les dégâts

habilement dissimulés mardi pour l’ouverture se sont aggravés dans la nuit et

les dirigeants de Prestbury, après avoir consulté les autorités locales, ont

décidé de reporter la deuxième des quatre journées du Festival. Le principe de

précaution prend ici tout son sens car les prévisions météorologiques faisaient

état de fortes rafales d’Ouest toute la matinée et en début d’après-midi qui

risquaient de perturber les courses, et surtout de provoquer des accidents dans

le public. En effet, toute une partie du pesage est constituée d’un

« village » fait de tentes et de marquises très exposées au vent. Les

premiers dégâts en ont témoigné. « Nous

ne courons pas aujourd’hui par souci de protéger notre clientèle », a

insisté Edward Gillespie, directeur de l’hippodrome, qui a dû évacuer le

« village » provisoire à 7 heures mercredi matin en raison du vent,

après l’écroulement d’une structure. « Comme

le vent vient de l’Ouest, il risque d’amener des débris sur la piste et ce

n’est donc pas sûr pour les concurrents non plus. On a parfois le sentiment que

rien ne saurait perturber Cheltenham mais il faut reconnaître qu’avec des vents

de 90km/h, on ne courrait nulle part ailleurs. La bonne nouvelle, c’est que

tout le monde pourra recourir au cours des deux journées suivantes et qu’aucun

participant n’y perd quoi que ce soit. »

Les six courses de mercredi ont ainsi été reprogrammées sur les deux

dernières journées, qui démarreront dès 12h30 (13h30 en France). Ça nous fait

quand même dix départs jeudi (lire page X) et neuf le lendemain, où sont

ajoutées seulement deux courses, dont le Ballymore Property Novices Hurdle

(Gr1), course de haies sur la distance intermédiaire réservée aux novices. Les

gros morceaux que sont le Queen Mother Champion Chase (Gr1) et le Royal & SunAlliance Chase (Gr1) se

retrouvent, par conséquent, décalés à jeudi.

La possibilité de reporter tout le programme de mercredi au samedi a été

brièvement évoquée mais il a fallu rapidement abandonner ce projet car non

seulement il aurait été difficile de retenir tout le personnel un jour de plus,

mais les forces de l’ordre et les services de secourisme avaient déjà accepté

d’autres charges pour le week-end. Les 295 boxes de l’hippodrome ne suffiront

peut-être pas pour accueillir tous les visiteurs, dont certains pourraient

aller à Warwick, à 67km de là.

Ceux qui ont payé parfois très cher leur ticket pour mercredi seront

emboursé et la capacité maximale pour jeudi a été portée de 55.000 à 65.000

personnes. Vendredi est à guichets fermés, les 65.000 places étant déjà

vendues. Eh oui : il y a du monde aux courses, au pays des bookmakers. Ces

derniers ne pleurent pas, pour une fois : ils s’attendent à battre tous

les records d’enjeux vendredi avec neuf courses au programme dont le super duel

Kauto Star/Denman, promu depuis le début de la saison par tous

ceux qui sont intéressés aux enjeux. Ce combat des chefs orchestré par le seul

Paul Nicholls promet d’attirer tout le public britannique. C’est le Rumble in the Costwolds que tous les

fans d’obstacle attendent. Les books soufflent sur la braise depuis des

semaines. Résultat : on attend 300 millions de livres d’enjeux vendredi,

qui pourrait devenir ainsi le jour le plus joué du Royaume-Uni, détrônant ainsi

le Grand National, qui rassemble de 230 à 250 millions de livres chaque année.

Le record de France s’établit pour sa part à une quarantaine de millions

d’euros, soit dix fois moins que le record espéré des Britanniques.