Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

De borély à vivaux

Autres informations / 01.03.2008

De borély à vivaux

Samedi 1er mars,

Marseille-Vivaux. Après

Borély lundi, c'est l'hippodrome de Vivaux, qui lui est corde à gauche, qui

accueillera la réunion de ce samedi. Le programme comprend 1 épreuve en haie et

7 autres en plat. Une fois de plus, les locaux devraient se tailler la part du

lion puisque très peu d'entraîneurs ont fait le déplacement depuis la capitale

pour venir dans le Sud. Dans ce programme très homogène, seulement 2 courses à

conditions sont au programme.

 

Une

(ré)ouverture pour Salsalava

Dans le Prix

d'Ouverture, Salsalava (Kingsalsa), supplémenté, trouve une belle

occasion de renouer avec la victoire. D'ailleurs, la dernière en date pour ce

frère de Salsalavie (Fly To the Stars) a été obtenue sur cet

hippodrome et sur cette même distance, mais en terrain très lourd. Aujourd'hui,

Salsalava est pris en valeur 34,5, mais il ne faut pas oublier qu'il fût un

temps où sa valeur culminait à 46,5, notamment suite à sa victoire dans le Prix

Policeman (L) en 2006. Bien que restant sur un échec dans un gros handicap

marseillais, où il a été desservi par le manque de train, il lui suffirait de

retrouver 80% de ses moyens pour s'imposer ici. L'opposition principale viendra

de son compagnon de l’entraînement de Jean-Marc Capitte, Monasterio (Pivotal).

Récent cinquième d'un handicap à Cagnes et bénéficiant de la décharge de

Bertrand Flandrin, Montaserio aura pour lui son aptitude à la piste puisqu'il y

a gagné pour sa seule tentative ici.

 

Jean-Marc

Capitte omniprésent

Récent deuxième

du Grand Prix du Conseil Général des Alpes Maritimes avec Libertator

(Slickly), Jean-Marc Capitte sera l'entraîneur le plus représenté ce samedi, où

il présente pas moins de 9 partants. Outre Salsalava et Monasterio, il présente

dans la seconde course à condition du jour le brave Farlino

(Trempolino), qui lui aussi bénéficiera de la décharge de Bertand Flandrin, un

apprenti qui s'est fait remarqué par ses bons résultats durant le meeting de

Cagnes. Farlino reste sur une troisième place dans une course survolée par L'Impressionniste

(Peintre Célèbre), mais, ce jour-là, il découvrait le sable et n'avait pas

eu le passage au moment opportun dans la ligne droite. Compagnon de casaque de

Farlino, Aljorien (Majorien) reste sur un échec dans un quinté cagnois,

mais le représentant de Jean-Claude Napoli avait auparavant devancé Farlino à

Salon de Provence tout en lui rendant 2,5 kilos.