Fontainebleau

Autres informations / 06.03.2008

Fontainebleau

PRIX

DES SAULES

Bien

que délaissant la PSF, surface où il avait réalisé un petit festival, Trevelez

a repris le cours de ses succès. Très bien sorti des stalles, en pleine piste,

le partenaire de Stéphane Pasquier a rapidement pris le train à son compte flanqué,

à son intérieur, de Namestick. Zoriana et Rey Davis venaient dans leur sillage

alors que Tarival, complètement pris de vitesse dans la partie initiale de ce

sprint était emmené tout en dehors par Teddy Richer. Trevelez se débarrassait

aisément de Namestick, aux 400 mètres avant de repousser sans la moindre

difficulté l’honorable fin de course de Rey Davis qui allait devoir se

contenter d’une nette 2e place, le long du rail. Namestik venait

bien plus loin devant Zoriana et Tarival.

 

PRIX

DE MEAUX

Alors

que Sea Life et Stakator s’élançaient isolés, en pleine piste, la première

nommée rejoignant rapidement le peloton de la corde alors que son contemporain

choisissait d’évoluer tout en dehors, Starmendi prenait rapidement le

commandement du peloton du rail. A mi-parcours, le train s’accélérait

subitement et Sea Life allait progressivement rendre les armes au contraire de

Starmendi qui faisait un instant illusion avant que ne surgisse, côté corde,

Salsa Music. Progressant deux fois plus vite que ses rivaux, la partenaire de

Christophe Soumillon allait faire nettement la différence dans les 200 derniers

mètres, s’imposant avec autorité. La lutte était beaucoup plus disputée pour l’octroi

de l’accessit d’honneur qui revenait finalement à Roi Dana, bon finisseur, côté

corde, qui prenait tout à la fin la mesure de Starmendi, courageuse en diable,

de Mentawai, à créditer d’une excellente fin de course, en dehors, et de Telma

des Aigles, qui s’est vaillamment défendue jusqu’au bout concédant les places

dans les derniers mètres.

 

PRIX

DE LA MALMONTAGNE

Alors

que Magic Sarah s’élançait en léger retrait, les deux protégés de Jehan Bertran

de Balanda, Calizzano et Behram se montraient les plus prompts en action. Calizzano

s’assurait seul le meilleur dans la ligne d’en face alors que Balaman et Behram

composaient la 2e ligne devant Cycnos et L’œuvre. Mixedup venaient ensuite. Tanit fermait la marche. Les

positions n’allaient plus évoluer jusqu’à l’entrée de la dernière ligne droite

où Calizzano tentait de repartir de plus belle avant d’être attaque par L’œuvre qui allait lui prendre le

meilleur à la distance avant de subir à son tour l’attaque de Behram. Bien

soutenu par Davy Bonilla le puissant fils de Sendawar déployait de belles

foulées pour s’imposer finalement assez sûrement aux dépens du favori L’œuvre. Calizzano conservait sans

problème la 3e place devant Mixedup qui était venu se mêler pour les

premières places, à l’extérieur, aux 300 mètres, avant de marquer un peu le

pas. Pour l’avenir on retiendra la prometteuse fin de course de Magic Sarah, en

retrait.

 

PRIX

DES ERABLES

Rapidement

en bon rang, à proximité du grand animateur, Voluptatis, Lebanon Prince a pris

résolument le meilleur, à mi-ligne droite, en pleine piste, avant de résister

de très haute lutte à la belle attaque finale de Divin Tremp, demeurant ainsi

invaincu en 2007 : trois courses pour autant de succès. Attentiste, le

long du rail, Divin Tremp a progressivement été décalé dans la phase finale

venant porter une belle mais vaine attaque à Lebanon Prince, qui repartait de

plus belle dans les 100 derniers mètres. En retrait, Redcliff, toujours vu en

bon rang, le long du rail, soutenait bien son effort jusqu’au bout pour

s’emparer courageusement du second accessit face au grand animateur,

Voluptatis, qui s’était vaillamment défendu jusqu’au bout, devant toutefois se

contenter de conclure en tête des battus. Très en vue, Amarena Cherry a tenté

en vain de se mêler à la lutte pour la victoire, à mi-ligne droite, en pleine

piste, avant de rester dans son action.

 

PRIX

DE MONTGERMONT

Les

outsiders se sont taillé la part du lion dans ce handicap où il était

préférable d’évoluer le long du rail pour espérer jouer un premier rôle. Nantis

des stalles 2 et 3, Safary Journey et Adostern ont composé la bonne combinaison

du jumelé gagnant à des cotes avoisinant les 50/1 ! Le premier nommé a

sagement attendu son heure, à mi-peloton, en dedans, avant d’être déboîté à

mi-ligne droite par Sébastien Maillot pour se lancer à la poursuite d’Adostern

qui avait pris le meilleur à la distance après avoir connu un parcours

similaire quoique tenu un peu plus près des leaders. Rapproché en progression,

en pleine piste, Villalier a semblé un instant en passe de s’imposer avant que

les deux protagonistes situés à son intérieur ne lui repartent sous les

naseaux… Rapidement au contact des premiers Rendelsham est venu chiper la

quatrième place à Le Préfet, sur le fil, côté corde. Toujours vu au contact du

principal animateur, Whisperer, ce dernier a longtemps fait illusion pour un

meilleur classement avant de baisser progressivement de pied pour finir.

 

PRIX

DES ORMES

Hazem

et le rentrant de classe, Jazz d’Allier, ont rapidement imprimé un train

régulier à ce réclamer précédant aux tribunes, Royaletto et Calinora. Kenacky

venait un peu plus loin. Robin Hoods Bay et Jim Royal étaient en net retrait.

Dans la ligne d’en face les positions restaient inchangées, Hazem et Jazz

d’Allier montrant le chemin devant Royaletto et Kenacky. Jazz d’Allier relayait

Hazem dans le dernier tournant abordant en tête l’ultime et longue ligne

droite. Kenacky tentait de lui porter l’estocade mais il n’allait longtemps

pouvoir poursuivre son effort au contraire de Royaletto qui venait librement

s’assurer le meilleur, à mi-ligne droite, semblant parti pour la gloire. C’est

alors que surgissait Mont Joux qui venait conclure le plus vite après avoir

longtemps attendu son heure pour s’imposer avec un certain brio aux dépens de

Royaletto. Honorable finisseur, l’outsider Simpatich venait ravir tout à la fin

le second accessit à Jazz d’Allier qui avait un peu marqué le pas, sans

démériter.

 

PRIX

DE VENEUX-LES-SABLONS

Fidèle

à sa tactique de prédilection, Tikzane a rapidement pris le train à son compte

précédant Version Originale, Port au Prince, Golden Breeze et Grazela en début

de parcours. Dans la ligne d’en face, Tikzane assurait toujours le tempo

précédant Version Originale, Port au Prince, Thiangova, Grazela et Page’s

Prince, tous très groupés. Reviens Moi et Horsly Wiz fermaient la marche. Le

favori Mina Moto attendait son heure en sept ou huitième position, côté corde.

Tikzane abordait en tête les 500 derniers mètres repoussant plusieurs attaques

exception faite de celle de Grazela qui allait se révéler intraitable, en

pleine piste. Après avoir tardé à s’exprimer, côté corde, Mina Moto venait

bien conclure à la 3e place, échouant d’assez peu pour un meilleur

classement. Constant figurant, Port au Prince avait fait preuve de ténacité

lors du sprint final avant de marquer un peu le pas, à la distance. Page’s

Prince venait ensuite.