Hippodrome

Autres informations / 13.03.2008

Hippodrome

 

Strasbourg-Hoerdt : des nouveautés

du côté de l’obstacle

Dimanche 9 mars a sonné le coup d’envoi

de la saison 2008 sur l’hippodrome de Strasbourg-Hoerdt. Avec cette première,

ce sont 17 réunions qui sont programmées sur ce site. La société locale est de

celles qui veulent développer, et le spectacle, et l’image des courses. Son

président, Lucien Matzinger [photo], nous expose les grandes lignes qui

sous-tendent l’action de la

Société.

 

JDG. – Comment se présente cette

nouvelle année ?

Lucien Matzinger – Nous comptons 17 réunions dont 6 à

caractère national avec PMU. Parmi ces six, deux sont réservées au seul trot et

les quatre autres au Galop. Dans le programme national au galop, nous avons un

dimanche, le 28 septembre lorsque nous accueillons la 10e étape du

« Défi du Galop ». Une autre date est importante pour nous, celle du

mercredi 11 juin, puisque nous organisons ce jour-là le Quinté+ en plat.

Quelles actions avez-vous spécifiquement

menées en direction des professionnels ?

Nous avons, cette année, travaillé sur nos parcours d’obstacle. Le

programme de mise en place d'oreilles en PVC sur les obstacles est terminé et

permettra d’assurer les sauts et d’améliorer leur visibilité. Nous avons aussi

travaillé sur le parcours de cross pour lui donner une touche supplémentaire de

« terre ». Je suis allé au Lion d’Angers pour regarder ce qui se

faisait. Nous aurons, par exemple, un volpum inspiré de ce qui existe dans

l’Ouest. Je tiens à souligner que Philippe Lefèvre nous donne son point de vue

de professionnel. Ces nouveaux obstacles seront empruntés lors du premier cross

de la saison, le 30 mars.

De manière

générale, nous essayons, chaque année d’apporter des aménagements, à

destination de tous : le public et les professionnels. C’est bien la

satisfaction de l’ensemble des acteurs qui est au coeur de nos démarches.

Et les nouveautés à destination du

public ?

Elles se déclinent en termes d’accueil et de notoriété. Dans la

première famille, il y a l’aménagement de l’espace entre la tribune et le rond

de présentation par de grands bacs à fleurs, pour rendre la cour plus

conviviale et plus accueillante. Nous recevons également un nouveau

gestionnaire pour la buvette « Gross », qui devient la buvette

« La Casaque ».

Nous faisons également des journées portes ouvertes gratuites les trois jours

de simulcasting au Galop de semaine.

Mais le plus important pour le public est certainement la mise en

place d’un panneau électronique de 16 m², en face des tribunes [photo]. Les

informations du système interne de communication seront ainsi transmises en

temps réel sur le panneau. Le public connaîtra donc rapidement les arrivées

provisoires puis définitives, les disqualifiés, les tombés ou les arrêtés, par

exemple. L’écran couleur servira aussi à passer des informations générales.

Concernant la

notoriété, nous sommes associés à une fête importante dans la région : le

Basse-Zorn’Live avec le festival de l’asperge. Les 16 et 17 mai, l’hippodrome

est ainsi mis à disposition des organisateurs et nous accueillerons des

concerts de Yannick Noah et Manu Dibango le 16 mai et d’Amel Bent et Magic

System le 17. Pour nous, c’est l‘occasion de faire découvrir le chemin de

l’hippodrome au grand-public. Lors de ce week-end, il y aura d’ailleurs

quelques chevaux sur l’hippodrome avec l’organisation d’une course de roadcars

ouverte aux sponsors et artistes.

 

Le calendrier de la saison

  • mars : 9/24

    (Lundi de Pâques)/30

  • avril :

    13/27

  • mai :

    mardi 13 (Nationale tout galop)/25 (Journée des chapeaux)

  • juin :

    mercredi 11 (Quinté +, tout galop)/22 (Journée des enfants)

  • septembre

    : jeudi 4 (Nationale tout trot)/14 (Fête de l'hippodrome)/28 (Nationale

    tout galop – Défi du Galop)

  • octobre :

    5/jeudi 16 (Nationale tout galop)/19 (Nationale tout trot)

  • novembre

    : 2/16