Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Les debuts du frere de japhet

Autres informations / 19.03.2008

Les debuts du frere de japhet

Mercredi 19,

Auteuil. Le Prix de

l’Yonne sera la scène d’un combat de coqs mercredi sur la Butte Mortemart

des inédits aux belles origines devront affronter le « Peltier » Qocq Corricco (Robin des Champs) qui a

déjà montré de jolis moyens. C’est, par exemple, le lauréat du Prix de l’Avenir

à Nantes en octobre dernier et également le dauphin de Questarabad (Astarabad) dans le Prix Jacques de Vienne à

Fontainebleau. On peut juste rappeler que ce dernier a fait forte impression

lors de ses débuts, le 2 mars à Auteuil, classés « Rising Star JDG ».

Dans

cette épreuve réservée aux AQPS de 4ans, Marcel Rolland et Bernard Secly

présentent des inédits aux origines les plus élogieuses. Québec (Robin des Champs), le frère de Japhet (Perrault), gagnant

du Prix Maurice Gillois (Gr1) sera le poulain le plus observé parmi les trois «

Rolland ». « Il est déjà bien mécanisé

sur les obstacles, nous a déclaré Marcel Rolland. Mais le terrain lourd surtout

pour ses débuts ne l’avantagera pas » L’entraîneur a ensuite pour objectif de

l’amener sur le steeple tout comme ses deux autres représentants : Quai Lacharme (Fragrant Mix), le frère

du regretté Né à Pron (Blushing

Flame) et Quito Ville (Network) qui ont

déjà fait connaissance avec le public. « Ils

ont pour eux d’avoir déjà un peu de métier, a ajouté l’entraîneur, et suivront

certainement le même programme. »

Bernard

Secly sera pour sa part doublement représenté par Quiberon (Mansonnien), le frère de Porto Rico (Vidéo Rock),

quatrième du « Renaud du Vivier » (Gr1), mais aussi par Quemoy (Vidéo Rock) premier produit de

Heligoland (Murmure), une sœur de Cumberland (Cyborg), lauréat du Prix Maurice

Gillois. Ces deux jeunes défendent la casaque de Robert Fougedoire et

proviennent du même élevage nivernais de Thierry Cyprès. Un troisième candidat

défendra la même casaque, Quatre Huit

(Ragmar), entraîné par Nicolas de Balanda. Pur produit de l’élevage « de

Soultrait » et de la famille de Bacanal

des Sacart (Quart de Vin) et d’Underline II (Toujours Prêt), Quatre Huit

découvrira directement la compétition. Sur les quinze demi mâles (ils ont tous

le statut « hongre »), ils sont sept dans ce cas. Parmi les huit

autres, on ne compte qu’un gagnant : Cocq Corricco. La boucle est bouclée.

 

Mexcala, pour imiter Chuchoteuse

Mercredi 19,

Auteuil. Une demi-heure

plus tôt, ce sera la sœur de l’épatante Chuchoteuse

(Astarabad) que l’on a vu débuter avec brio dimanche, Mexcala (Astarabad) présentée par Jehan Bertran de Balanda, qui

sera de nouveau en piste après des premiers pas prometteurs lors de la

réouverture d’Auteuil. Mais la tâche ne se réalisera pas toute seule et pas

sans mal. Car le lot réunit des pouliches de 4ans, pur et demi sang,

intéressant. Parmi les purs, on regardera attentivement Maille Anaa (Anabaa), une sœur de Maille Pistol (Pistolet Bleu),

lauréat des Prix Greffulhe et Hocquart (Gr2). Maille Anaa a attendu sa 10e

sortie pour gagner, ce qu’elle a fait à Deauville en décembre sur la

PSF. Les AQPS délèguent aussi quelques

« gros » calibres comme Quayenneyev (Goldeneyev), 5e à

Auteuil le 26 février ou Qlira Will

(Sleeping Car) qui avait fini une place devant la précédente dans la même

épreuve. Les débuts en obstacle de Quiowa

Sacrée (Video Rock) seront aussi riches d’enseignement car cette lauréate

du Prix de l’Isle Briand, en juillet dernier au Lion d’Angers, avait montré ce

jour-là une belle capacité d’accélération finale.

 

 

REMEMBER ROSE ET PADISHA

SOY FONT LEUR RENTREE

Mercredi 19,

Auteuil. Le 25 mai

approche, 67 jours nous séparent désormais de la grande échéance de l’obstacle

français : le Grand Steeple de Paris (Gr1) et la succession du champion Mid Dancer (Midyan). Deux prétendants à

la plus belle course française sur le steeple commenceront leur préparation

mercredi à Auteuil dans deux épreuves extérieures au circuit traditionnel. Remember Rose (Insatiable) n’a pas été

revu en piste depuis le 25 novembre et sa deuxième place dans le Prix Morgex

(Gr3) derrière Jean d’Angely

(Pelder). Il reprendra la route de la compétition dans la dernière épreuve du

programme, le Prix la Source,

disputée sur les haies. « Le cheval

est bien, nous a confié son entraîneur Jean-Paul Gallorini, et même s’il n’a

jamais gagné en haies il devrait participer à l’arrivée. C’est une remise en

route avant les grandes échéances. » Le deuxième candidat au Grand Steeple

de Paris 2008, Padisha Soy (Dabistan) qui effectuera lui aussi une remise en

jambes sur les haies dans le Prix Quomodo a pris au début du mois de décembre

la deuxième place d’Or Noir de Somoza

(Discover d’Auteuil) dans le Prix Georges Courtois (Gr2). « Il va beaucoup monter sur cette course, a déclaré David Windrif son

entraîneur à Paris Turf. Les 3.600 mètres sont un peu courts, mais j’ai

préféré ne pas lui donner une rentrée en steeple, car il pourrait avoir tendance,

en étant frais, à jouer sur les obstacles. » L’entraîneur a d’ailleurs

dévoilé le cursus qu’il voulait faire suivre à son protégé en vue du Grand

Steeple. Il devrait ensuite passer par le Prix Murat (Gr2, 080/4). En fonction

du résultat, soit il irait ensuite directement sur le Grand Steeple, soit il ferait

un crochet par le Prix Ingré (Gr3, 4/5). Nul envie de lui faire suivre un

programme trop chargé.