Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Les doumen troisièmes

Autres informations / 12.03.2008

Les doumen troisièmes

 MARDI À CHELTENHAM (JOUR 1)

Seul

entraîneur français présent à Cheltenham, une fois encore, François Doumen a dû

se contenter de deux médailles de bronze avec L’Ami (Lute Antique) et Grand Schlem

(Astarabad). Le premier a néanmoins vu sa cote tomber de moitié de 50 à 25/1

sur les livres du Grand National de Liverpool. Venu de loin dans une course

sans train sur les 4.900 mètres du William Hill Trophy (Gr3), le partenaire de

Tony McCoy n’a pu remonter An Accordion (Accordion) et même laissé échapper la

deuxième place sur le fil au profit de l’ex-français New Alco (Dom Alco).

«

Il s’est retrouvé trop loin dans une course pas assez rapide, a regretté

l’entraîneur. Il n’a pas fait de faute parti culière – il saute toujours la

tête en l’air, comme ça. Mais il était impossible de revenir dans ces

conditions. »

Le

scénario qui a mené Grand Schlem au même classe ment dans le Fred Winter

Handicap (L), consolation des recalés du Triumph Hurdle (Gr1), est très

différent. Associé à Christophe Pieux, il a constamment figuré avec les pre miers

et semblait aller mieux que le leader et favori Ashkazar (Sadler’s Wells) dans

la descente. Cependant, le 4ans n’a pu accélérer lorsque Christophe le lui a

demandé, laissant sans rien pouvoir y faire Ashkazar s’escrimer vai nement à

contenir Crack Away Jack (Gold Away), qui s’était rapproché au canter dans le

dernier kilomètre. Exporté après avoir couru en plat pour Guy Cherel en France,

l’élève de Mesdames H. Charlet et D. Charlesworth avait longtemps fermé la

marche près de Sainte Kadette (Kadalko), auteur d’un bref mais intéressant

effort dans la descente, Crack Away Jack a traversé le peloton de part en part

pour finalement priver Ashkazar du bonus promis au vainqueur de l’Imperial Cup,

samedi à Sandown Park, et de n’importe quelle course du festival. Le coup passa

si près que le chapeau tomba, mais pas les sous.

Christophe

Pieux a en tout cas pu y croire un moment lorsque Grand Schlem est venu en tête

à l’avant-dernière, même s’il a précisé : « Je semblais aller facile mais j’étais

à fond ! Il court très bien, même si je n’ai pas vraiment aimé son action dans

ce terrain. Il est très gaucher et j’ai dû le monter à droite. Il a un peu

flotté au moment décisif. »